MENU
Recherche

Avoir l'info, c'est bien, l'exploiter, c'est mieux !

Publié par le | Mis à jour le
Gérer l'information ne devrait pas se limiter à la seule protection des données...
Gérer l'information ne devrait pas se limiter à la seule protection des données...

Comment gérez-vous les informations dont vous disposez ? Selon L'étude Iron Mountain/PWC, les entreprises consacrent davantage de moyens à protéger les données qu'à les exploiter en vue d'améliorer leur offre...

  • Imprimer

Nous sommes entrés de plain-pied dans l'ère de la donnée. Nous disposons de l'arsenal technologique et du savoir-faire pour capter en permanence et en temps réel l'information. Mais qu'en faisons-nous ? Si l'on s'en réfère à l'étude Iron Mountain, il semblerait que les entreprises consacrent davantage de moyens à protéger les informations qu'à les exploiter véritablement pour élargir leur offre de produits et de services. L'indice 2014 de maturité de la gestion des risques pour l'information (Information Risk Maturity Index) a pour ambition d'observer la façon dont les grandes et moyennes entreprises en Europe et en Amérique du Nord, protègent leurs informations. Il révèle ainsi que si 76% des entreprises en France (et 79 % en Amérique du Nord) considèrent l'information comme un actif économique alors qu'elles ne sont que 35 % en moyenne à analyser les données pour extraire de la valeur de leurs informations.

Des données sous-exploitées ?

Lorsqu'elles sont interrogées sur leurs priorités en matière de gestion de l'information, 76% des entreprises françaises citent la prévention des violations de données alors que ne sont que 54% à exploiter l'information pour guider leurs efforts d'innovation, et 26% à les utiliser en vue de réduire les délais de mise sur le marché. Toutefois, les entreprises interrogées placent tout de même au troisième rang de leurs priorités l'amélioration de la satisfaction des clients (76%en Europe et 85% aux États-Unis). Il y a donc encore des progrès à faire !