MENU
Recherche

Qualité des données : tendances et best practices

Publié par le | Mis à jour le
Qualité des données : tendances et best practices

En moyenne, les personnes interrogées pensent que 12 % de leur chiffre d'affaires est perdu à cause d'une mauvaise qualité de la donnée, selon le livre blanc d'Experian Marketing Services.

93 % des répondants déclarent que les données jouent un rôle essentiel dans leur réussite marketing, selon le livre blanc publié par Experian Marketing Services, "Qualité des données en 2014, tendances et best practices pour une stratégie réussie avec le cabinet indépendant Dynamics Market.

Parmi les différents types de données utilisées, trois sont citées comme les plus importants pour la réussite marketing : les informations de contact, suivies des données sur les ventes enregistrées, puis des informations socio-démographiques.

La collecte de la donnée

En moyenne, les entreprises utilisent plus de 3 canaux pour collecter des données Contact (clients ou prospects).

Le canal le plus courant pour interagir avec les clients est le site web de l'entreprise, suivi des contacts via l'équipe commerciale puis du centre d'appel.

83 % des entreprises déclarent collecter des adresses e-mail (clients ou prospects) pour leurs campagnes d'e-mail marketing.
Ces adresses sont collectées en moyenne par trois canaux, les plus populaires étant le site web de l'entreprise et le centre d'appel.

Alors que 87 % des entreprises s'investissent désormais dans le marketing cross canal, 83 % d'entre elles déclarent rencontrer des difficultés à le faire.

De nombreux obstacles associés au marketing cross canal sont liés aux données. Avoir des informations exactes et en quantité suffisante sur le consommateur sont les deux principales difficultés susceptibles d'empêcher une communication cohérente entre les canaux.

Etats des lieux de la collecte

91 % des entreprises souffrent d'erreurs de données courantes.

Sur un plan international,la part moyenne des données inexactes est passée de 17 à 22 %, en seulement 12 mois.
Les entreprises françaises estiment ce pourcentage de données inexactes à 19%.

78 % des entreprises déclarent rencontrer des problèmes avec la qualité des données qu'elles collectent au travers des différents canaux.
Sur un plan international, les centres d'appel produisent la qualité de données la plus médiocre, suivis par les sites web.
En France, la saisie en magasin apparaît en première position pour la qualité de données la plus médiocre, suivie par les données émanant des applications mobiles, puis celles du site Internet.

Les raisons de l'inexactitude des données

L'erreur humaine demeure la principale