MENU
Recherche
}

Cityzen Data donne vie aux objets connectés

Publié par le - mis à jour à
Hervé Rannou, dg de Cityzen Data
Hervé Rannou, dg de Cityzen Data

L'entreprise analyse des données issues de capteurs placés sur des objets pour améliorer notre quotidien et rendre la ville, intelligente. Cityzen Data est associée au " D-shirt ", un t-shirt connecté destiné aux domaines du sport, de la santé et du bien-être.

Du t-shirt connecté à la ville intelligente, Cityzen Data analyse les données collectées à partir de capteurs qui équipent un nombre croissant d'objets. " Alors que le big data traditionnel consiste à faire du datamining de données clients, nous analysons des données qui viennent du monde des capteurs, de tout type de sondes ou encore de mobiles. Alors qu'une lecture d'un capteur correspond à peu de données, le volume global devient rapidement considérable du fait du nombre de capteurs et de la fréquence des remontées d'information. Cityzen Data organise ces données en " séries spatio-temporelles ". Nous remontons alors assez loin dans le temps pour détecter les signaux faibles et anticiper les évolutions dans le temps ", précise Hervé Rannou, dg de Cityzen Data.

Créée en 2013, l'entreprise a l'ambition d'investir tous les marchés via sa data management platform et la variété de ses outils :
- les " smart cities " (énergie, trafic, qualité de l'air, sécurité, éclairage public, places de parking, gaspillage...) ;
- l'industrie (monitoring et maintenance d'infrastructures, de réseaux, d'équipements...) ;
- la distribution et la chaîne agro-alimentaire ;
- la mobilité (transports publics comme privés et les usages autour du smartphone)
- les objets connectés.

Cityzen Data a passé un partenariat