Recherche

BrandAlley choisit le data mining pour personnaliser ses messages

Publié par le - mis à jour à
BrandAlley choisit le data mining pour personnaliser ses messages

Le site marchand de prêt-à-porter met un point d'honneur à affiner sa connaissance client pour mieux conquérir et fidéliser ses acheteurs. Pour cela, il utilise le data mining à travers un programme baptisé "Brand Affinity".

  • Imprimer

Depuis sa création en 2005, le grand magasin en ligne BrandAlley fait du test and learn sa marque de fabrique. « Nous nous attachons à être parmi les premiers à essayer les nouveaux outils et services web permettant d’acquérir de nouveaux clients ou de les fidéliser », explique Antoine Leloup, son président. BrandAlley s’est notamment montré précurseur en utilisant, dès 2009, les techniques de retargeting, qui permettent de cibler les messages publicitaires en fonction du comportement passé des internautes.

Plus récemment, le site a aussi été l’un des premiers partenaires de la start-up française YesIBank, qui a lancé un concept de monnaie virtuelle permettant de récompenser les internautes en fonction de leurs actions sur le Web. L’intérêt : les Yes collectés par les internautes se transforment en bons de réduction utilisables sur les sites partenaires, dont BrandAlley, qui espère ainsi gagner des clients. Aujourd’hui, le plus gros chantier technologique de cette plate-forme d’e-commerce concerne ses procédés de data mining. « Baptisé “Brand Affinity”, ce projet, entamé en 2011, doit aider le site à mieux analyser toutes les informations liées à chaque abonné : quels achats a-t-il effectué jusqu’ici ? Quelles informations a-t-il recherché sur le site ou consulté par l’intermédiaire de la newsletter ?… détaille Antoine Leloup. J’espère arriver à une segmentation très fine, selon les goûts et les habitudes, de l’abondante base d’abonnés aux newsletters. » Le site compte, bien sûr, gagner ainsi en efficacité pour la personnalisation des envois publicitaires.

Christophe Dutheil