Recherche

Big data, big obsession

Publié par le - mis à jour à
Big data, big obsession

Un nouveau livre blanc publié sur la Big Data par Business & Decision rappelle que reprendre la main sur la donnée n'est plus une option.

  • Imprimer

Coordonnée par Business & Decision, la rédaction du livre blanc " Du Big Data au Big Business, livre 1 : phénomène de mode ou facteur de performance ? " n'apporte rien de très nouveau à l'ouest. Si ce n'est une piqure de rappel : travailler sa donnée n'est plus une option. Et une belle réactualisation d'un thème porteur.
La " donnée massive " et son exploitation est un enjeu pour toutes les entreprises. Pour nos spécialistes, " la Big Data, il faut y aller et s'y essayer ". Car avec la démultiplication des sources et des données anonymes, le marketeur a perdu sa vision à 360 degrés. Une vision qu'il avait avant Internet, le mobile, les réseaux sociaux et toute cette collecte massive de données diverses et variées.

Des projets big data encore (trop) confidentiel

Des projets, il y en a, mais souvent les entreprises qui s'y essayent le font presque dans le secret des dieux. Pourquoi ? Ont-t-elles peur d'avouer que leur quête est loin d'aboutir à des résultats probants ? Ou au contraire, y voient-elles un avantage concurrentiel certain ? Business & Decision penche pour la seconde réponse. Toutefois les différents projets évoqués ont encore l'air bien fragile. Faire du prédictif sur la base d'une collecte de moins de trois ans des tickets de caisse, est-ce pertinent ? Quels sont les enseignements que l'on pourra en tirer ? Une chose est certaine, tant que l'on n'a pas essayé, on ne le saura pas. Est-ce une motivation suffisante pour faire basculer les entreprises dans des projets d'envergure touchant à l'exploitation de la Big Data ? Le débat reste ouvert.