MENU
Recherche
}

Les Adblockers: opportunité pour les annonceurs!

Publié par le | Mis à jour le

En termes d’investissement, le marché français de la publicité digitale se porte bien, il a même progressé de 3.5% au 1er semestre 2015 (contre 3% sur la même période l'an dernier)selon l'Observatoire de l'e-pub. Cependant les adblockers de plus en plus utilisés (+69% sur les 12 derniers mois) pourraient changer le visage de la publicité... Et enfin coller aux attentes des consommateurs

  • Imprimer

Oui le digital est en croissance, notamment le display...

Le Dispplay en hausse au niveau des investissement

Mais la "menace" des Adblockers pourrait réellement modifier le marché, et enfin forcer les annonceurs à revoir leur approche de la publicité.

En effet selon le Financial Times, plus de 140 millions de personnes, soit 5% de la population mondiale en ligne utilisent des logiciels de type Adblock Edge ou Adblock Plus. Une étude d'Adobe indique une croissance de 69% des utilisateurs sur les douze derniers mois.

Et si cette menace était en fait une excellente opportunité pour les annonceurs...

Pourquoi? Car essentiellement on n'arrête pas de nous dire que le consommateur a changé mais même si ce discours est devenu mainstream les marques peinent à évoluer leur discours et leur modèle... Un bel exemple le retargeting, qui ne s'est pas senti suivi et "fliqué" en voyant en post-visite une bannière sur la voiture ou la machine à laver qu'il vient de visiter... ROIste certes, mais pour quelle image véhiculée par le site et l’annonceur ?

Le consommateur a changé, OUI, il est plus informé, il perd confiance dans les marques et messages publicitaires (les avis en ligne et des proches regroupent 92% de la confiance des consommateurs!) et on nous dit également qu'il a besoin de transparence, à la fois des marques mais aussi (son corolaire) qu'il recherche toujours plus d'informations créées par ses paires (proches et internautes) sur la marque et les produits qu'il pense acheter.
Le consommateur ne souhaite plus de communication intrusive mais pertinente et à valeur ajoutée... Il souhaite également rentrer en relation avec la marque et ne plus subir la communication "descendante" qu'on lui propose... Mais en même temps il est pleinement conscient des avantages de la publicité, lui offrant ainsi par exemple un web quasiment gratuit qu'il sait être accessible grâce à la publicité, ou des quotidiens financés par la publicité.

Heureusement certains groupes, tel Pernod Ricard pour n'en citer qu'un l'ont déjà compris.. Et crée des approches intégrants pleinement le consommateur via des hackatons, des concours de startups et même une campagne globale comme THE VENTURE pour Chivas au niveau monde

Nielsen dans son étude globale sur l'acte d'achat d'un nouveau produit classe les leviers d'influence de cette décision et voici le classement:

1er: 77% car un proche m'en a parlé
2nd: 72% car je l'ai vu en magasin
3ème: 70% car j'ai été échantillonné
4ème: 67% car j'ai fait une recherche sur ce produit en ligne
5ème: 66% car conseillé par un vendeur ou un influenceur
6ème: 59% car j'ai vu la publicité à la télévision

Cette étude à elle seule prouve l'importance d'impliquer pleinement, méthodiquement et qualitativement le consommateur dans sa stratégie de communication... Et pour ce faire rendez-vous sur TesterTout.BIZ !

Aurélien Deschodt

Aurélien Deschodt

Directeur Général - co-fondateur TesterTout.com

Passionné par l''innovation, l''entrepreneuriat et le marketing, il a étudié à SKEMA (ESC Lille) et San Diego State University.Fort d''une expérience [...]...

Voir la fiche