Le taux d'engagement sur Instagram séduit les marques

Publié le par

Face à la baisse du "reach" sur Facebook, le haut niveau d'activité des fans sur Instagram intrigue. Mais en France, la taille moyenne des communautés du réseau social mobile demeure rachitique.

Le taux d'engagement sur Instagram séduit les marques

Une audience 10 fois inférieure à celle de Facebook (2,6 millions de visiteurs uniques contre 26 millions d'utilisateurs d'actifs en France), mais un taux d'engagement 60 fois supérieur. Sur le papier l'équation Instagram à de quoi séduire plus d'un directeur marketing. Et de fait, les marques sont de plus en plus nombreuses à s'investir et à investir (à moindre frais) sur ce réseau social de partage de photos et de vidéos sur mobile, lancé en octobre 2010 et propriété de Facebook depuis 2012.

Levier de croissance

Selon le dernier TOP100 du Rayonnement numérique publié par l'agence La factory NPA 45 marques (61 comptes au total) étaient déjà actives sur Instagram en juin 2014. A l'exception notable (mais peu surprenante) de l'assurance, de la grande distribution alimentaire et des Telco (aux abonnés absents si ce n'est SFR et Orange France) la plupart des grands secteurs d'activité sont représentés. La mode (Etam, Citadium, Kookaï, Promod, Pimkie), l'automobile (Renault, Citroën, Mercedes, Peugeot...), la high-tech (Microsoft, Nintendo, Samsung France), la distribution (Fnac, Ikea France, Kiabi) et même la banque (LCL, Société Générale, Crédit Agricole, BNP Paribas).

Dans la catégorie "transport et voyage", Air France fédère déjà plus de 48 000 abonnés, et cet été la SNCF y est allé de son petit concours photos. Un classique certes, mais également un excellent levier de croissance pour qui veut booster une communauté.

Hashtags, likes, commentaires, les éléments dynamiques du partage de contenus sur les réseaux sociaux (Twitter et Facebook en tête) font aussi partie de l'éco-système Instagram. Mais Instagram est avant tout un outil de marketing visuel, une manière de communiquer qui retient de plus en plus l'attention des marketeurs expérimentés.

Seul bémol - et il est de taille - la taille (précisément) des communautés demeure minime en comparaison d'un Facebook. Le nombre d'abonnés moyen constaté est de 3346 fans, relève La Factory NPA (67% des comptes ont moins de 1000 abonnés et 55% des moins de 500).

Des utilisateurs actifs et créatifs

A décharge, il n'est pas interdit de penser qu'en proportion les faux profiles sont beaucoup moins nombreux sur Instagram que sur Facebook et Twitter. Et quand ils ne contribuent pas eux-mêmes par leurs clichés filtrés à la renommée des marques qu'ils suivent sur Instagram les utilisateurs du réseau social mobile présentent cette double qualité d'être tout à la fois actifs et créatifs. Sur Instagram on partage avant tout des instants de vie. Spontanément. Et ce n'est déjà pas si mal.