Recherche

Zurich 2014 : Carton plein pour Asics

Publié par le | Mis à jour le
Zurich 2014 : Carton plein pour Asics

L'équipementier japonais partenaire de la Fédération Française d'Athlétisme (FFA) depuis le 1er janvier 2013 voit son image associée à la performance historique réalisée par l'Equipe de France à l'occasion des Championnats d'Europe.

  • Imprimer

9 médailles d'or, 6 médailles d'argent, 8 médailles de bronze. 23 médailles au total. A l'occasion des Championnats d'Europe d'Athlétisme qui se déroulaient jusqu'au 17 août à Zurich (Suisse), l'Equipe de France a réalisé l'une des moissons de médailles les plus exceptionnelles de son histoire.

Des résultats qui tombent à pic pour l'équipementier japonais Asics (Anima Sana In Corpore Sano / Un esprit sain dans un corps sain), partenaire de la Fédération française d'athlétisme (FFA) depuis le 1er janvier 2013.

"Par sa présence au plus haut niveau sur tous les terrains de l'athlétisme, la FFA constitue un modèle unique qui nous a beaucoup séduits", expliquait lors de la conclusion du partenariat, Alistair Cameron, PDG d'Asics Europe.


Cette année l'équipementier en plus d'être partenaire officiel des Championnats d'Europe, accompagnait également les équipes nationales des Pays-Bas et d'Italie (respectivement 5ème et 9ème au tableau des médailles).

Pour la France, qui termine deuxième de ces championnats juste derrière la Grande-Bretagne, Asics avait sorti le grand jeu en réalisant notamment une vidéo mettant en avant les athlètes (comme Christophe Lemaitre, Renaud Lavillenie, Antoinette Nana Djimou ou Eloyse Lesueur) et en exposant aussi la philosophie et la vision d'un autre personnage très singulier et très important de cette Equipe de France d'Athlétisme, à savoir Ghani Yalouz, ancien champion de lutte greco-romaine arrivé à la DTN (Direction technique nationale) de la FFA en 2009.

Les efforts de l'équipementier sont aujourd'hui récompensés, et les retombées en terme de communication s'annoncent extrêmement positives. Ce n'est qu'un début puisque le partenariat avec la FFA devrait durer, au minimum, jusqu'en 2016, c'est-à-dire jusqu'aux Jeux olympiques de Rio.