Recherche

Twitch impose l'apposition d'un label pour les vidéos sponsorisées

Publié par le | Mis à jour le
Twitch impose l'apposition d'un label pour les vidéos sponsorisées

La plate-forme collaborative de jeux vidéo en streaming, récemment rachetée 970 millions de dollars par Amazon, veut clarifier les relations commerciales entre certains de ses membres et les éditeurs.

  • Imprimer

Imaginez un format de Native Advertising, c'est-à-dire rien d'autre qu'une publicité pour un annonceur, qui serait insérée de manière à laisser à penser qu'il a été produit non par une marque, mais par la rédaction du site Internet qui l'accueille. Le contrat de lecture entre l'internaute et le média concerné s'en trouverait sans nul doute mis à mal.

Même si comparaison n'est pas raison, c'est une situation similaire face à laquelle se sont retrouvés les responsables de Twitch.

Ce "YouTube du jeu vidéo" est un espace de retransmissions et de commentaires en direct de parties de jeux vidéos. La plate-forme a été rachetée le 25 août dernier par Amazon pour la somme de 970 millions de dollars. Qu'ils soient "streamer" (diffuseur) ou "caster" (commentateur), qu'ils pratiquent le "speedrun" (un concours de rapidité pour achever un jeu vidéo) ou s'adonnent au "walkthrough" (un didacticiel pour aider un internaute à finir un jeu), les utilisateurs de Twitch ont leurs codes et leurs stars.

Manque de transparence

Des diffuseurs dont les vidéos réalisent plusieurs centaines de milliers, voire plusieurs millions de visionnages. La production de ces influenceurs avait donc de quoi attirer les annonceurs toujours prêts à rétribuer le succès. Mais voilà, jusqu'à présent ce type de relation commerciale, sur Twitch, entre diffuseurs et annonceurs manquait quelque peu de transparence.

Certaines marques n'hésitaient pas à acheter des vidéos à des influenceurs pour assurer la promotion d'un produit, sans prendre la peine d'en informer le public, qui croyait candidement à l'enthousiasme du diffuseur.

Twitch a donc décidé de réagir en rendant obligatoire la mise en place d'un "label sponsorisé" pour les vidéos dont la diffusion par un internaute est rétribuée par un éditeur.

"Quand c'est bien fait, c'est du gagnant-gagnant pour tout le monde : les marques ont leur jeu qui est couvert, les influenceurs se font de l'argent en faisant ce qu'ils font de mieux, et les internautes peuvent se divertir et s'informer avec du super contenu," peut-on lire sur le blog officiel de Twitch.

"Néanmoins, parce qu'il n'y a pas de pratique idéale claire et que les lignes à suivre sont mouvantes, associées parfois à des relations de sponsoring peu transparentes, ce type de campagne est devenu un peu l'aspect sombre de l'industrie, et c'est mauvais pour tout le monde."