Recherche

Publicité en ligne : les dépenses sur mobile s'accélèrent

Publié par le | Mis à jour le
Publicité en ligne : les dépenses sur mobile s'accélèrent

Seul segment à progresser sur un marché publicitaire en baisse, la publicité digitale investit de plus en plus le mobile, souligne la nouvelle édition de l'Observatoire de l'e-pub. Une tendance qui devrait s'affirmer car les audiences progressent plus vite que les investissements publicitaires.

  • Imprimer

La 12e édition de l'Observatoire de l'e-pub, une étude du SRI (1) réalisée par le cabinet PwC, en partenariat avec l'UDECAM (2), confirme la progression de la publicité digitale au premier semestre 2014, alors même que le marché publicitaire global est en baisse. La hausse de 3% sur la période (1er semestre 2014 vs. premier semestre 2013) est identique à celle déjà enregistrée l'an dernier. La croissance de la communication online se maintient donc, et ce secteur atteint 1,440 milliards d'euros nets de chiffre d'affaires. La part du digital représente aujourd'hui 24% du total des dépenses média, contre 22% sur la même période l'an dernier.

Les usages sur mobile boostent le marché publicitaire

L'ensemble des résultats (analyse du marché et de ses différents leviers) et de la méthodologie de l'Observatoire de l'e-pub sont accessibles ici. Parmi les tous les facteurs mis en lumière pour expliquer la croissance du marché publicitaire digital, soulignons que les dépenses publicitaires sur mobile s'accélèrent sur la période de 61 % ! Cette poussée des investissements sur mobiles (qui pèsent environ 10% du marché publicitaire digital) va de pair avec la progression des audiences, mais celles-ci progressent plus vite que les investissements, ce qui laisse donc présager un maintien, voire une accélération des dépenses sur le secteur.

D'autant que les audiences sur mobile continuent de progresser, tirées par l'augmentation du nombre de smartphones et tablettes en circulation, et par le temps croissant passé sur ces devices. Le poids des smartphones est plus important que celui des tablettes, mais leurs usages les rendent plus complémentaires que concurrents. Le téléphone mobile prend le pas lors des transports ou du showrooming, tandis que la tablette est l'outil de prédilection du multitasking au foyer.

Un besoin de simplification

Devenu incontournable, "le marché du digital est encore complexe pour les annonceurs français, explique Arthur Millet, président du SRI. Mais ce n'est pas pour autant qu'il est compliqué de faire de la publicité sur Internet. Pour continuer à croître, le marché de la publicité digitale a besoin de simplification".

(1) Syndicat des Régies Internet

(2) Union des Entreprises de Conseil et Achat Media