MENU
Recherche
}

Etude de cas : marketing sonore de la saga Carte Noire

Publié par le | Mis à jour le
Etude de cas : marketing sonore de la saga Carte Noire

Le rôle de la pérennité dans les critères de l'efficacité sonore. Sound Value analyse l'évolution du territoire Carte Noire à travers 3 périodes musicales.

La musique initiale " Try to remember " a été réorchestrée plusieurs fois et nous avons exploré l'évolution de la perception 1991 - 2009. Par ailleurs, nous avons analysé la performance de la musique " Breathe " correspondant à la nouvelle plateforme de marque. Ces 3 musiques ont été testées sur un panel de 523 personnes représentatives des Français durant l'été 2013. Seule la version Breathe était en exploitation média sur la période.

1. Carte Noire Originale - (1991)

La musique originale s'est ancrée à force de répétition publicitaire à partir de 1991 dans la mémoire collective. Elle fait partie du patrimoine de la marque et est ainsi devenue un signe identitaire puissant : son taux de reconnaissance spontanée se maintient encore aujourd'hui à 22%. Ce qui démontre que cette musique incarne encore le fond de marque traduisant ainsi les valeurs de sensualité, d'intimité, de suavité et de séduction en parfaite adéquation avec un " café nommé désir ".

2. Carte Noire Adaptation - (2009)

En adaptant la musique originale tout en préservant le thème musical de " Try to remember ", Carte noire, malgré un tassement du niveau de reconnaissance à 14%, a réussi à préserver les critères d'efficacité tels que l'agrément qui reste élevé à 6,3 sur 10 ou la cohérence qui se maintient à un niveau très élevé à 7,2.

" Try to remember " réorchestrée n'a donc pas dégradé l'impact de sa musique : Carte noire a su