Recherche

Chère Madame Bruni, auriez-vous besoin d'une familiale ?

Publié par le
Chère Madame Bruni, auriez-vous besoin d'une familiale ?

Le loueur de voitures Sixt lance une nouvelle campagne de publicité au style plutôt décalé. Pour la deuxième fois, il choisit comme égérie la première dame de France.

  • Imprimer

Le loueur de voitures Sixt lance une nouvelle campagne de publicité avec, comme à son habitude, un style plutôt drôle et décalé. Sixt a décidé de rebondir avec humour sur l’actualité et de promouvoir par là même ses monospaces en location à tarif avantageux de manière originale. Ce n’est pas la première fois que Sixt joue la carte de l’humour en détournant l’actualité. Il y a quelques semaines, le loueur de voitures avait lancé sa saison des cabriolets avec le slogan : "M. Berlusconi peut se réjouir, la saison topless va bientôt démarrer". Toujours avec humour, Sixt avait également réagi à la polémique portant sur les déplacements privés des ministres français en Tunisie et en Égypte, en lançant : "Vous aussi vous avez le droit de partir pas cher ! Pour vos prochaines vacances, louez une voiture chez Sixt dès 29 €/jour. Et en plus, vous recevrez une facture." La société de location avait également réagi sur son ton habituel au remaniement ministériel fin 2010, en écrivant "Envie d’un vrai changement ? Chez Sixt, nous changeons nos voitures tous les six mois". Évidemment, nous nous souvenons également de cette accroche sortie en 2010 : "Faites comme Madame Bruni, optez pour un petit modèle français", avec en visuel une petite citadine. La conception de cette campagne, tout comme pour les précédentes, est conçue et réalisée en interne par l'équipe marketing, dirigée par Christophe Weber. Le plan média prévoit une diffusion sur le site corporate du loueur, sur des blogs et sur Facebook.

À propos de Sixt :

Numéro 1 de la location de véhicules en Allemagne, Sixt est aujourd’hui présent dans 105 pays, avec 4 000 agences, dont 145 en France, où la société est présente depuis 1997. Le groupe Sixt a réalisé un chiffre d'affaires de 1,53 milliard d'euros en 2010 et emploie plus de 3 000 personnes dans le monde entier.

AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche
Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16) Calendrier de l'Avent du marketer: noventhique (J-16)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

Les chatbots : avenir du service client ?

71% des consommateurs américains souhaitent être capables de résoudre par leurs propres moyens, les problèmes relatifs à une commande, plutôt [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Quels ont été les métiers, compétences et technologies les plus demandés en 2016 ? Découvrez en infographie l'état des lieux de toutes les évolutions [...]

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Pourquoi faut-il démocratiser la data ?

Partager la compréhension et le traitement de la donnée à l'ensemble des métiers de l'entreprise. La démarche, data-driven, a beaucoup à apporter [...]