MENU
Recherche

Apple ouvre la voie à l'adblocking sur mobile

Publié par le | Mis à jour le
Apple ouvre la voie à l'adblocking sur mobile

Le nouvel iOS9 du géant à la pomme offre aux développeurs la possibilité de créer leur application de blocage publicitaire. La montée en puissance des ad blockers sur l'ordinateur pourrait contaminer le mobile et, par ricochet, donner un coup de massue au marché publicitaire.

  • Imprimer

L'annonce est passée inaperçue, du moins en France, qui s'est peu fait l'écho de la nouvelle : le 17 septembre dernier, Apple qui présentait la version finale de son iOS9, a introduit le ver dans le fruit en intégrant une nouvelle fonctionnalité dans son navigateur Safari : le bloqueur de publicités.

Si la firme américaine n'a pas stricto sensu lancé son ad blocker, elle offre la possibilité à son écosystème d'en développer un et de le commercialiser dans l'AppStore. Et celui-ci n'a pas tardé à dégainer en mettant à disposition des utilisateurs des applications de blocages publicitaires (Crystal, 1Blocker ou encore Blockr). Moins d'une semaine après l'annonce d'Apple, elles figuraient parmi les trois applications payantes les plus téléchargées parmi les cinq premières. De quoi inquiéter le marché publicitaire qui, subissant une décroissance de ses investissements depuis quelques années, voit dans le mobile le relais inespéré de croissance à même de porter l'industrie ces prochaines années.

Des conséquences pour les annonceurs, et pour Google

Pour Apple, la pratique de l'adblocking comporte quelques bénéfices : en plus de séduire les utilisateurs qui estiment que la publicité mobile dégrade leur expérience, " la mesure pourrait favoriser sa régie iAd, spécialisée dans l'intégration des publicités au sein des applications téléchargées sur l'i-Phone. À l'inverse, elle pourrait être préjudiciable à son grand rival Google, qui gouverne la publicité sur l'internet mobile ", analyse Vincent Tessier, VP Demand Partnership chez AdSquare.

Néanmoins, le phénomène reste pour l'heure limité, tempère l'expert : " Cela reste circonscrit à l'iOS9 et à la navigation mobile et non applicative. La fonctionnalité n'est pas installée par défaut ". Effet de vague ou lame de fond ? Affaire à suivre...