Recherche

No Ad, l'application de réalité augmentée qui supprime les publicités

Publié par le - mis à jour à
No Ad, l'application de réalité augmentée qui supprime les publicités

Une application pour smartphone et tablette lancée par un artiste new-yorkais remplace les messages publicitaires par des oeuvres d'art.

  • Imprimer

Créée par l'artiste de street-art new-yorkais Jordan Seiler, et le blogueur Jowy Romano (qui écrit un blog consacré à l'art dans le métro), No Ad est une application pour tablette et smartphone qui, si elle relève encore à ce stade du "proof of concept", devrait faire réfléchir les annonceurs.

Lointaine déclinaison de la technologie TiVo, qui aux Etats-Unis, permettait de passer en avance-rapide les publicités au moment de regarder un film enregistré, voire du logiciel controversé Adblock, No Ad est une application qui utilise la réalité augmentée, sur le même principe que les Google Glass.

Une coupure "art"

Ici, l'idée est de supprimer du champ de vision de l'utilisateur les espaces publicitaires qui se trouvent dans son environnement proche. A tout le moins dans le métro de New York. Le principe est simple: en pointant l'appareil photo numérique de son smartphone ou de sa tablette sur une publicité, l'utilisateur voit apparaître à la place une oeuvre d'art, statique, peinte, photographiée, dessinées ou en format vidéo.


Au lancement de l'application une cinquantaine d'artistes se sont portés volontaires pour exposer leurs oeuvres. Sans garantie, au vu du format et de la taille moyenne de l'écran d'un smartphone que les utilisateurs ne voient jamais leur signature... Depuis la mi-octobre No Ad présente des travaux issus du Centre International de la Photographie et plus précisément du documentariste brésilien Sebastião Salgado.