Recherche

#PenséeQuiRendBelle : Dove milite pour l'estime des femmes

Publié par le | Mis à jour le
#PenséeQuiRendBelle : Dove milite pour l'estime des femmes

S'exercer à une pensée positive est le plus sûr moyen pour les femmes de valoriser leur estime d'elles-mêmes. La marque Dove dresse un état des lieux de ce phénomène avec Harris Interactive et lance une campagne vidéo virale pour (enfin) s'aimer.

  • Imprimer

S'exercer à une pensée positive est le plus sûr moyen pour les femmes de valoriser leur estime d'elles-mêmes. La marque Dove dresse un état des lieux de ce phénomène avec Harris Interactive et lance une campagne vidéo sur le sujet. Seulement 8% des femmes françaises ont confiance en leur beauté et uniquement 3% se sentent vraiment belles. Une perception d'elles-mêmes qui trouvent en partie son origine dans la dureté du regard que les femmes portent sur elles-mêmes : 58% des femmes reconnaissent que les critiques les plus dures à leur sujet viennent d'elles-mêmes.

L'étude réalisée par Harris Interactive démontre l'importance des pensées négatives, quotidiennes et répétitives pour l'estime de soi. Quelques indicateurs permettent d'en prendre la mesure : ainsi, la première chose qu'un tiers des femmes se dit le matin en se regardant dans la glace est un commentaire négatif sur leur physique ou bien encore 1 femme sur 3 pense que ses amies sont plus belles ou mieux habillées qu'elle. " Les neurosciences prouvent l'influence sur le cerveau des émotions positives qui libèrent en retour les hormones du plaisir ", note Danielle Rapoport, psychosociologue, analyste des modes de vie.

2015 : la campagne #PenséeQuiRendBelle

Dans la droite ligne de l'engagement de Dove qui, depuis dix ans, défie les images stéréotypées de la beauté pour aider les femmes à retrouver davantage de confiance en elles, la marque lance une nouvelle campagne vidéo invitant les femmes à transformer leurs pensées intimes négatives en pensées positives. Et à les partager via l'hashtag #PenséeQuiRendBelle.

Pour passer de l'autocritique à la bienveillance, travailler la perception de la beauté, dans ce qu'elle a de juste, c'est-à-dire dans sa différence et sa singularité, Dove a imaginé une mise en scène en deux étapes : dévoiler d'abord en plusieurs étapes la quotidienneté et la dureté des pensées négatives des femmes, puis célébrer leurs pensées positives - et leur beauté. Le tout, appuyé d'exemples.

Illustration en vidéo :