Recherche

Infographie Les bad buzz sont relayés en priorité sur Twitter

Publié par le

2014 est à retenir comme la pire année en termes de crises pour les marques, repris sur Twitter dans 95% des cas, loin devant Facebook.

  • Imprimer

Les marques veulent se faire entendre à tout prix sur le Web, au risque, parfois, de déplaire. En effet, l'e-réputation des marques est, dans 53% des cas, entachée à cause d'une erreur commise par leur propre service communication. Les effets de ces bad buzz sont heureusement de courte durée.


no pic

Stéphanie Marius

Secrétaire de Rédaction

Journaliste depuis trois ans, je suis actuellement éditeur plurimédia spécialisé dans le marketing. Je sélectionne et hiérarchise quotidiennement les [...]...

Voir la fiche