MENU
Recherche

Ice Bucket Challenge, l'overdose marketing

Publié par le - mis à jour à
Ice Bucket Challenge, l'overdose marketing

Ou comment une belle initiative, devenue phénomène planétaire, se retrouve logiquement récupérée par McDonald's, Coca-Cola, ou Samsung.

Si votre collègue de bureau ou votre voisin(e) de palier arrête soudainement ses activités pour se verser un seau d'eau glacée sur la tête, pas de panique, c'est normal ! Cela veut juste dire qu'ils auront été désignés sur Internet par des proches ou des "amis Facebook" pour participer au Ice Bucket Challenge, une initiative lancée sur Internet pour soutenir la recherche et financer la lutte contre la maladie de Charcot, également appelée "sclérose latérale amyotrophique (SLA, ou ALS en anglais)".

Mark Zuckerberg, Bill Gates, Lady Gaga ou Johnny Hallyday

L'idée du ALS Ice Bucket Challenge (le défi du seau d'eau glacée pour soutenir les malades atteint de la SLA), phénomène unique de viralité planétaire à l'ère des réseaux sociaux, n'a rien de prémédité. Elle est apparue par hasard il y a quelques semaines sur la côte Est des États-Unis.

Chris Kennedy, un golfeur de Sarasota (Floride) dont l'un des proches est atteint par la maladie, est le premier à opérer la jonction. Sous le hashtag #StrikeOutALS, il lance un défi à ses proches auxquels il propose soit de se verser un seau d'eau glacée sur la tête (pour faire le buzz) soit, à défaut et pour les plus frileux, d'accepter de verser 100 dollars à l'Association ALS qui s'occupe de réunir des fonds pour, notamment, accompagner les patients.

Le phénomène prend et parvient aux oreilles d'un certain Peter Frates, ancien joueur de base-ball professionnel, lui aussi touché par l'ALS. L'entourage de l'ex-athlète relève le défi. Une partie de la classe politique américaine se penche alors sur la question et c'est ainsi que le Gouverneur de l'État du New Jersey, Chris Christie, après s'être plié au rituel, désignera à son tour le co-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, qui une fois tout mouillé invitera son ami Bill Gates à entrer dans la danse et ainsi de suite... jusqu'à