Recherche

Cristal Festival : zoom sur trois start-up prometteuses

Publié par le | Mis à jour le
Cristal Festival : zoom sur trois start-up prometteuses

Que cela soit du côté des formats publicitaires, de la data ou du commerce connecté, l'innovation est par définition le terrain de jeu privilégié des start-up. Zoom sur trois start-up prometteuses.

  • Imprimer

A l'ère du cross-canal, du mobile et du web social, qui s'imposent comme les principaux marqueurs de la consommation publicitaire, le Cristal Festival qui s'est déroulé à Courchevel du 9 au 13 décembre a accordé une large place à l'innovation. Pour trouver de nouvelles idées et concevoir des dispositifs qui soient à la fois engageants, non intrusifs et performants, agences et annonceurs s'entourent de plus en plus de jeunes pousses et start-up. Ainsi du groupe TF1 qui incube Insights on Demand, créateur du site de recommandation personnalisée en matière de beauté pour les femmes Lucette.com, présente au Cristal Festival dans le cadre du Women Lunch. Dans un autre domaine stratégique - la création de formats publicitaire adaptés au Web social, Feeligo réussit le pari de mettre les annonceurs au coeur des conversations en ligne via le langage visuel des stickers brandés aux couleurs de la marque. Ses fondateurs Davide Bonapersona et Jonathan Levy-Bencheton ont dévoilé leur concept lors d'une table ronde consacrée à l'émergence de la messagerie, et ses opportunités pour les marques sur mobile. Autre start-up innovante découverte lors de la conférence " Vie connectée ", Les Habitués offrent des perspectives de développement, et notamment de fidélisation, au commerce de proximité via une application de pré-paiement. Explications.

#data : Lucette.com fournit des conseils beauté personnalisés


Face à l'offre pléthorique de cosmétiques, comment obtenir un conseil à la fois indépendant et personnalisé ? Si les magazines féminins regorgent de recommandations, celles-ci ne sont pas personnalisés. Quand aux vendeuses en point de vente, elles sont bien souvent incentivées sur les ventes. Lucette.com, une application de la start-up Insights on Demand s'est engouffrée dans la brèche.

Lucette.com s'appuie sur un algorithme de recommandation : après avoir renseigné plus d'une quarantaine d'infos, les femmes utilisatrices se voient proposer une sélection affinitaire de produits.

Afin de construire une communauté engagée, le site propose aux femmes membres de tester des produits à recevoir chez soi, en l'échange d'un avis. " Nous voulons créer et développer une communauté de prescriptrices qui soit prête à faire du good buzz ", a déclaré Anne-Laure de Belloy, fondatrice, lors du Women Lunch organisée dans le cadre du Cristal Festival.

Lucette.com a déjà séduit 100 000 utilisatrices. Son ambition : "Devenir le leader de la data sur la verticale beauté." Pour monétiser son service qui est gratuit, la plateforme compte bien s'appuyer sur la data : " On aide les médias à qualifier leur audience pour passer d'un marketing de masse à un marketing one-to-one et les annonceurs du secteur de la beauté et des cosmétiques à mieux connaître leur cibles via des insights produits et consommateurs. Nous allons aussi proposer aux femmes de participer à la co-création des produits cosmétiques de demain avec des marques de cosmétiques. " Le premier média qui bénéficiera de cette expertise data dans le domaine des cosmétiques est TF1. En effet, dans le cadre de son programme d'incubation lancé cette année, le groupe a choisi d'incuber la start-up afin qu'elle puisse affiner son algorithme de recommandation.

#branded stickers : Feeligo crée un modèle publicitaire adapté au web social et aux conversations en ligne


Créée il y a deux ans, Feeligo fabrique des stickers pour les messageries des applications de chat, des réseaux ou des forums, bref partout où il y a de la conversation en ligne. Ces petites images utilisées pour exprimer ses émotions à la place du texte offrent aux marques l'opportunité de rentrer en relation avec leurs audiences de manière naturelle, sans le côté intrusif reproché à la publicité en général, et à la publicité en ligne en particulier. C'est en effet l'internaute lui-même qui choisit ses stickers, en fonction de ce qu'il souhaite transmettre : joie, surprise, agacement, etc.

En créant un modèle publicitaire basé sur l'UGC (User Generated Content) sur lequel repose la valeur des réseaux sociaux, Feeligo met à la disposition des applications et des sites qui cherchent à monétiser leur audience, un nouveau format de création publicitaire intelligent. Basé sur un algorithme de recommandation sémantique, le moteur de ciblage utilisé par Feeligo permet aux marques d'adresser leur audience dans le bon contexte : lorsque l'internaute tape du texte, l'application va automatiquement lui suggérer une liste de stickers appropriés.

La position privilégiée des stickers au coeur des conversations garantit une forte émergence et adhésion, ce qui explique le succès de ce format auprès des annonceurs. Luxe, produits de grande consommation, entertainment ou beauté, la société travaille pour de nombreuses marques séduites par la solution de "branded stickers" : Guerlain et la Petite Robe noire, Duracell et son lapin, Disney, Carrefour, etc.



#ecommerce : Les Habitués digitalisent le commerce de proximité


Le retail connecté n'est pas seulement l'apanage des grandes enseignes. La preuve avec l'application de pré-paiement "Les Habitués" fondée par Rodolphe Bloch-Lainé qui permet d'avoir son propre compte chez ses commerçants favoris. Plus besoin de monnaie, ni de passer à la banque, les clients peuvent directement acheter leur produit via deux options : soit le commerçant inscrit directement le client sur son point de vente via un iPad, soit le client s'est déjà inscrit préalablement sur l'application. La technologie bluetooth permet de détecter automatiquement le smartphone d'un client dès qu'il rentre chez un commerçant dans un rayon de 30 mètres. Ce dernier a auparavant crédité son compte de la somme qu'il souhaite pour chaque commerçant.


Pour le commerçant, cela évite la gestion de la monnaie et lui permet d'absorber les moyens de paiement en avance. Si la start-up cible d'abord les boulangeries, elle souhaite rapidement se tourner vers d'autres typologies de commerce : boulanger, teinturier, boucher, caviste, librairies.

Par ailleurs, en fonction du montant crédité sur son compte, l'utilisateur des Habitués bénéficie d'avantages : plus le montant crédité est important, plus l'avantage est conséquent. " On utilise le concept de fidélisation inversée ", rapporte Rodolphe Bloch-Lainé.


[CESUnveiled] Les 3 start-up les plus rupturistes

[CESUnveiled] Les 3 start-up les plus rupturistes

[CESUnveiled] Les 3 start-up les plus rupturistes [CESUnveiled] Les 3 start-up les plus rupturistes

Spécialiste du "back end", place de marché pour les API ouvertes, bracelet connecté intégrable à n'importe quelle montre... Une sélection des [...]

Publicis dévoile les gagnants du Start-up Elevator

Publicis dévoile les gagnants du Start-up Elevator

Publicis dévoile les gagnants du Start-up Elevator

Découvrez les trois start-up lauréates du concours Startup Elevator, organisé par Publicis et 50 Partners. Ces jeunes pousses, sélectionnées [...]