Recherche

Clopinette se mobilise pour la Journée mondiale sans tabac

Publié par le | Mis à jour le
Clopinette se mobilise pour la Journée mondiale sans tabac

En s'associant à la Journée mondiale sans tabac, le leader français de l'e-clope s'offre une belle opération de visibilité tout en affirmant son discours de marque axé sur la qualité des produits.

  • Imprimer

Dérivé du tabac ou produit dédié au sevrage tabagique ? En offrant 10 000 cigarettes électroniques le 31 mai prochain à l'occasion de la Journée mondiale sans tabac et en s'appuyant sur la communauté médicale, Clopinette affirme son positionnement. Le fabricant et distributeur souhaite dépasser l'image ambivalente de l'e-clope et rassurer les consommateurs. " Nous avons beaucoup investi dans cette opération de sensibilisation pour rassurer sur le sérieux et l'efficacité de nos produits. Le contrôle est notre mot d'ordre, nos Clopinettes sont d'ailleurs testées par un laboratoire français pour garantir le respect des normes européennes ", commente Karin Warin co-fondatrice de Clopinette. C'est pourquoi Clopinette a changé cette année son identité visuelle, avec un logo accompagné d'une feuille verte, afin de louer le côté recyclable et de mettre en avant la qualité des produits (lire notre article ici).

20% du marché

Pour activer au mieux cette communication d'influence, celui qui détient aujourd'hui près de 20 % de parts de marché avec 400 000 clients, s'appuie sur la communauté médicale (tabacologues, pneumologues, addictologues, cardiologues, etc.). " C'est la première fois que je peux aider des patients en leur laissant la notion de plaisir ", déclare Philippe Presles, tabacologue à l'origine de l'initiative L'appel de 100 médecins en faveur de la cigarette électronique.

Croissance fulgurante

Née sur le Net début 2011 (lire notre article ici), la marque compte aujourd'hui 75 points de vente. Avec 1,5 million de vapoteurs, le marché de l'e-cigarette connaît un essor fulgurant. Selon l'institut Xerfi qui vient de publier une étude récente sur le sujet, le marché dépasserait le cap symbolique du milliard d'euros à l'horizon 2016. Une croissance qui, selon Xerfi, devrait rebattre les cartes entre les acteurs : les géants du tabac ne souhaitant pas voir leur rente de situation menacée ne resteront pas passifs. "Parmi leurs atouts, figurent leur trésorerie colossale, leurs relations étroites avec les buralistes, leur connaissance fine de la clientèle, bien sûr leur puissance marketing".