Recherche

[Bonnes Feuilles] "La nouvelle donne culturelle dans les concepts store" (4/4)

Publié par le - mis à jour à
La structure d'Arne Quinze - L'Eclaireur (Paris)
La structure d'Arne Quinze - L'Eclaireur (Paris)

"La nouvelle donne culturelle dans les concepts store" est le dernier extrait des bonnes feuilles de l'ouvrage "Art et Communication : un mariage d'amour et de raison" d'Alexandre Kson paru aux éditions Kawa.

  • Imprimer

L'art envahit petit à petit l'intégralité de l'espace de vente. Après la vitrine et l'appropriation de concepts artistiques par le merchandising, c'est le concept dans son intégralité qui peut être travaillé artistiquement. Nous pouvons dès lors commencer à parler à proprement parler d'invasion de l'art dans le commerce. Art et Commerce ne font alors plus qu'un. Tout devient art.

La première forme est celle d'une combinaison ou association de la vente de produits de grande consommation et celle d'oeuvres d'art. A Strasbourg, la boutique Urban Surfers vend du prêt à porter et des oeuvres d'urban art. A Nice, la galerie Motus organise des ventes d'oeuvres et de vêtements sur un thème commun. Le Blu Art concept Store à Bologne allie mode et photographie. A Londres, le village Bicyle est un one stop shop pour la mode, l'art et la beauté. A Paris, le food store imaginé par Patrick Roger fait la promotion du chocolat et de l'art. En somme, la vente combinée de produits exceptionnels d'art et de grande consommation a le double intérêt de démocratiser la culture et l'art et de sacraliser les produits plus usuels, leur conférant ainsi une dimension toute nouvelle et supérieure.

... / ...

Arne Quinze est un jeune artiste belge, d'une quarantaine d'années, bien connu pour ses installations en bois artistiques dans le monde entier. Ainsi, l'artiste sur son compte Facebook écrit: " When back in Shangai, it's always lovely to see how people enjoy the Red Beacon sculpture in the Jin'An sculpture Park." Rue Sévigné à Paris, pour l'enseigne de prêt à porter L'Eclaireur, l'artiste a conçu une structure en bois d'une grande fluidité qui permet de faire vivre aux clients du magasin une expérience unique et ludique tout en valorisant la collection de vêtements proposée. Dans le magazine Fashion Daily News, Armand Hadida, le fondateur de l'enseigne, résume ainsi son projet : " Il y a toujours une suroffre visuelle des vêtements qui va jusqu'à décourager le regard. Tout se ressemble, Prada ou Gucci ou encore Zara qui cherche à les imiter. En ce qui me concerne, ce n'est pas l'extérieur qui compte pour l'identité mais bien l'âme, le concept, l'intérieur. "

La promesse d'expérience à valeur ajoutée est clairement revendiquée sur le site internet de l'enseigne : " Le 40 Sévigné est une véritable installation interactive, où chaque visiteur va vivre une expérience particulière. C'est dans le secret de l'architecture inédite de ce lieu qu'il faudra chercher les réponses, découvrir la sélection d'Armand et Martine Hadida relayée par la technique. La réalité et l'illusion s'y frôlent dans un jeu permanent. "

Mini bio


Alexandre Kson est diplômé d'économie de l'université Paris X et exerce depuis 15 ans des responsabilités en marketing et communication dans de grands groupes comme PPR ou Office Dépôt. Il est aujourd'hui directeur des études pour Retif.

Ses passions : les romans de Françoise Sagan, de Jean d'Ormesson, d'Amélie Nothomb et de Marguerite Duras... Passionné d'art et de marketing, son livre " Art et Communication, un mariage d'amour et de raison " aux éditions KAWA est pour lui un pont entre deux mondes. Tout au long de son livre, il nous fait voyager dans les musées, les galeries d'art, les salles de concert et les agences de Publicité. Il nous remet en mémoire de nombreuses campagnes imaginées par des artistes ou utilisant des créations d'artistes. Les 1001 histoires de l'art dans la communication en somme. Il s'agit alors pour l'auteur d'analyser les différents usages de la culture dans le marketing - de la publicité jusqu'aux nouveaux concepts de magasins - et de proposer ce que pourrait être une nouvelle donne pour la culture dans la communication.


AMELLE NEBIA

AMELLE NEBIA

Chef de Rubrique

Chef de rubrique Marketing Magazine et emarketing.fr. En veille sur le retail, la consommation, le marketing produit food, les formations supérieures [...]...

Voir la fiche