Recherche

Attentats : Les acteurs économiques de Paris flirtent avec les touristes sur la toile

Publié par le - mis à jour à
Attentats : Les acteurs économiques de Paris flirtent avec les touristes sur la toile

#ParisWeLoveYou, #MaPlaceEstDansLaSalle... Les acteurs parisiens des secteurs sinistrés par les attentats multiplient les campagnes digitales pour se refaire une santé. Des initiatives qui consacrent la toile comme étant le lieu de la (re)reconquête du client.

  • Imprimer

Après #PrayForParis, #TousEnTerrasse ou bien encore le très "vintage" #FluctuatNecMergitur qui malgré ses 7 siècles d'âge a soudain acquis une résonance très contemporaine, preuve, s'il en fallait, de l'intemporalité du sentiment de résilience qu'il articule, les amoureux de Paris ont un nouveau hashtag derrière lequel se rallier : #ParisWeLoveYou.

"S'unir pour renforcer l'attractivité de la destination France"

Déclinaison anglophone - au pluriel - du cri d'amour "Paris, je t'aime !" qui donnait son titre en 2006 à un film collectif sur la ville lumière, ce slogan digital est le fil rouge d'une campagne de communication éponyme lancée par l'Alliance 46-2. Soit un groupement d'une vingtaine d'acteurs du tourisme français (Accor, Disneyland Paris, Le Groupe Lafayette...) créé il y a 2 ans qui, selon l'explication fournie sur son site Internet, "s'unissent pour renforcer l'attractivité de la destination France". Une mission devenue cruciale depuis les événements tragiques du mois de novembre, lesquels ont exacerbé les difficultés du secteur.

Un dispositif digital complet

Lancée le 15 décembre dernier, la campagne s'articule autour d'un dispositif digital complet qui comprend, outre le hashtag dédié, un social hub (sorte de mur virtuel où s'affichent les photos des internautes taguées #ParisWeLoveYou ) et un dispositif de "hashtags géants". En guise d'explication, le site Internet parisweloveyou.fr joue les teasers : "Retrouvez votre photo de profil sur un hashtag géant #ParisWeLoveYou dans un lieu emblématique de Paris qui sera dévoilé très prochainement !". L'objectif est clair : capitaliser, de manière orchestrée, sur l'incroyable élan d'amour dont ont spontanément témoigné les internautes à l'égard de Paris suite aux attentats. (le 14 novembre dernier, ""#PrayForParis avait été tweeté 8,6 M de fois). S'il est trop tôt pour connaître les retombées économiques de la campagne, un compteur intégré à la home page du site We Love Paris suit en temps réel son taux de pénétration. Le 22 décembre, #ParisWeLoveYou a été utilisé plus de 16 000 fois.

Aller plus loin dans la digitalisation

La campagne est aussi l'occasion pour le secteur du tourisme de pousser plus loin sa stratégie digitale. Parmi la 60aine d'ambassadeurs" de la campagne au profil divers (AlloCiné, Carrefour, le Crazy Horse...), la Tour Eiffel a ainsi fait ses premiers pas sur Twitter dans la foulée, le 21 décembre. Une arrivée remarquée (+ de 13 000 followers en moins d'un jour) qui a donné lieu à d'étranges échanges dont Twitter a le secret. Extraits : Le Taj Mahal à la Tour Eiffel : "Welcome @LaTourEiffel." " La Tour Eiffel au Taj Mahal : "Thanks a lot @TajMahal !" Un à un, les bâtiments du monde entier et a fortiori parisiens, se sont empressés de saluer l'iconique dame de fer. Qui n'est pas pour autant novice sur la toile comme en témoigne sa billetterie en ligne. Un service d'ailleurs proposé par la grande majorité des lieux touristiques parisiens. A titre d'exemple, les musées de la ville de Paris ont ainsi une page Internet depuis laquelle il est possible d'acheter des billets coupe-file pour les diverses expositions proposées. Le Centre des Monuments Nationaux propose pour sa part une cartographie en ligne des établissements situés à Paris offrant une billetterie en ligne. C'est le cas de 4 d'entre eux... sur 8.

Le digital : outil indispensable de marketing de (re)conquête

"Internet n'est plus un modèle économique en soi mais plutôt une composante essentielle de l'infrastructure de tout acteur économique". La déclaration faite par le CEO d'Alibaba Daniel Zhang vendredi 19 décembre, à l'occasion de la World Internet Conference qui se tenait en Chine, trouve sa justification dans d'autres initiatives engagées par les acteurs économiques impactés par les attentats parisiens du mois de novembre. Le 18 décembre dernier, près d'une 50aine de théâtres de la capitale soutenus de comédiens ont ainsi lancé leur propre campagne digitale. Le concept : le temps d'un jour, toutes les pièces jouées dans les lieux participant ont troqué leur titre pour un même slogan digital sous forme de hashtag : #MaPlaceEstDansLaSalle. Ou comment faire du digital, réseaux sociaux en tête, un outil marketing non pas de conquête mais de reconquête.





Charlotte Marchalant

Charlotte Marchalant

Rédactrice stagiaire

Intrinsèquement curieuse, j’aime notamment fouiller l’actualité internationale à la recherche d’initiatives nouvelles. Intérêts particuliers : l’innovation [...]...

Voir la fiche