Recherche

[Dossier] La vidéo, dynamiseur de brand content (2/2)

Publié par le | Mis à jour le
[Dossier] La vidéo, dynamiseur de brand content (2/2)

Des web-séries aux tutoriels, la vidéo a la cote chez les annonceurs. Comment utiliser au mieux ce média dans sa stratégie de brand content ? Découvrez les bonnes pratiques dans la deuxième partie de notre dossier spécial.

  • Imprimer

Nous poursuivons, dans cette deuxième partie, notre enquête sur la vidéo, indispensable média de brand content. Découvrez, si vous l'avez ratée, la première partie du dossier ici.

YouTube, Dailymotion ou Vimeo ?

Quelle plateforme choisir pour publier sa vidéo sur le Web ? YouTube se présente comme la plateforme référente. Propriété de Google, elle assure un référencement optimal au contenu vidéo. Pour Jules Guillemet, "YouTube a plus un rôle d'hébergeur de vidéos que de réseau social.On y met en ligne sa vidéo puis on la diffuse en plus sur des plateformes périphériques (sites affinitaires, blogs...)". Mais rien n'empêche de publier également sa vidéo sur Dailymotion, afin d'optimiser son référencement naturel (SEO). Vimeo, quant à elle, est une plateforme très prisée des artistes et des créatifs. Elle permet de toucher un public plus jeune, particulièrement sensible à la qualité de l'image.

Le hashtag

Le hashtag est intéressant à utiliser pour relayer son contenu vidéo sur le Web, surtout pour un dispositif avec un message fort ou une cause particulière. La reprise du hashtag par les utilisateurs de Twitter, habitués à cet outil, permettra à la vidéo, et à l'opération dans laquelle est intégrée, d'optimiser sa visibilité sur le Web. "Pour la viralité, une vidéo qui a récolté un nombre de vues limité mais aura permis la diffusion du hashtag pourra quand même être considérée comme réussie", note Jules Guillemet.


Quels KPIs ?

Comment évaluer les résultats de son contenu vidéo ? Tout dépend de l'objectif suivi. Sur le Web, on peut suivre le nombre de partages de la vidéo sur les réseaux sociaux, ou la typologie des commentaires (positifs ou non). " Attention toutefois à pondérer les résultats : un like n'est pas à mettre au même niveau qu'un partage ou un commentaire, plus engageant ", précise Jules Guillemet.

De plus, les KPIs changent en fonction du sujet abordé. Pour l'opération "La Vérité sur les Filles" pour la nouvelle Renault Twingo, la marque et l'agence Marcel ont suivi le nombre de vues générées par conversation, autrement dit l'engagement : "Nous avons voulu répondre aux questions suivantes : la conversation générée était-elle positive ou négative pour la marque ? Y a-t-il eu approbation ou rejet de la vidéo ?", explique Jérémie Bottiau. Hormis l'engagement, d'autres KPIs peuvent être suivis, tels que le gain de notoriété ou la conquête d'une nouvelle cible.


LIRE LA SUITE PAGE SUIVANTE =>

Xavier Foucaud

Xavier Foucaud

Journaliste Community Manager

Journaliste Community Manager, je traite de l’actualité du social media et sélectionne pour vous chaque vendredi les 10 meilleures idées marketing de [...]...

Voir la fiche
Cristal Festival

Cristal Festival

Cristal Festival

Cette manifestation réunit chaque année sur trois journées le monde de la communication, annonceurs, agences et médias, avec un programme de [...]

Brand content : 10 campagnes inspirantes

Brand content : 10 campagnes inspirantes

Brand content : 10 campagnes inspirantes

Documentaires percutants, coaching professionnel, jeux vidéo, tutoriels déjantés... Les marques rivalisent de créativité dans leurs campagnes [...]

Comment générer des leads avec l'écrit ?

Comment générer des leads avec l'écrit ?

Comment générer des leads avec l'écrit ?

Si la vidéo reste aujourd'hui un support plébiscité pour générer des leads, il n'en demeure pas moins que l'écrit, le contenu rédactionnel, [...]

TF1 à l'assaut des millennials avec Minutebuzz

TF1 à l'assaut des millennials avec Minutebuzz

TF1 à l'assaut des millennials avec Minutebuzz

Après avoir abandonné son site web pour passer au tout social et tout vidéo, Minutebuzz accélère son développement avec la prise de participation [...]

[Spécial B to B] L'e-commerce séduit le B to B

[Spécial B to B] L'e-commerce séduit le B to B

[Spécial B to B] L'e-commerce séduit le B to B

Dans 4 ans, une commande sur quatre en B to B sera effectuée sur un site de e-commerce, d'après l'étude sur la transition numérique & ecommerce [...]