Recherche

e-CPP : au coeur des interactions entreprises-clients

Publié par le

La filiale du Groupe CPP, conçue à la fois pour le Web et les médias traditionnels, se renforce avec l'arrivée d'un nouveau président au profil très high tech.

  • Imprimer


«Il y a un an, nous avons eu l'idée d'intégrer au sein d'une même agence tous les services marketing et communication que l'on peut rendre à la nouvelle économie au sens large, raconte Yves Créhalet, P-dg du Groupe CPP. Nous avions déjà une activité marketing direct assez spécialisée IT ; fin 99, nous avions racheté un studio de production interactive ; nous avions également conclu un accord avec Natkin Presse dans les RP nouvelles technologies... Mais aujourd'hui, il ne suffit pas d'intégrer toutes ces disciplines. Il faut également offrir à des clients, souvent très insécurisés, davantage de garanties quant à leurs investissements. D'où l'arrivée à la tête d'e-CPP d'un homme qui a une vision d'ingénieur et qui apporte une culture de la planification et de la mesure d'impact. » Cet homme, c'est Arnaud Lucaussy. 35 ans, diplômé de l'Ecole Polytechnique et de Télécoms Paris, il a débuté sa carrière aux Etats-Unis chez Sprint, avant de rejoindre La Poste en 1989 où, depuis 1999, il était directeur des nouveaux développements, à la direction des nouveaux services, en charge des offres Internet. « Le coeur de notre offre, explique le désormais président du directoire de la filiale du groupe CPP, c'est le conseil en analyse globale de la manière dont les entreprises interagissent avec leurs clients. Autour duquel gravitent trois métiers : le Web design au sens large, les marketing services on et off line et les études et mesures. » Sans oublier la publicité médias classique, en synergie avec l'agence CPP. Originalité, dans le cadre de son activité d'études et mesures, l'agence a créé son propre panel de 7 000 internautes européens et entend développer le concept de "home panel", dédié à une entreprise, en tant qu'observatoire permanent. Forte aujourd'hui d'une trentaine de collaborateurs, l'agence travaille pour des annonceurs tels que Autodesk, Lexmark, Courtepaille, Alstom... et s'est fixé un objectif de 30 millions de francs de marge brute pour 2001. Elle compte par ailleurs à la fois élargir sa palette de métiers (événementiel...) et se donner les moyens d'un recrutement à la hauteur de ses ambitions, par le biais d'une levée de fonds de 40 MF, fixée pour la fin de cette année.

François Rouffiac

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]