Recherche
Se connecter

Y a-t-il de bons buzz marketing ?

Publié par le


L'Homo Sapiens Sapiens digitaliste dont parle Jean-Louis Murat sera co-producteur de sa propre musique, d'offres de services et de produits personnalisés. Mais également ambassadeur et propagateur de bonnes et mauvaises rumeurs qui sont à l'origine de phénomènes tels que Harry Potter, Myst, la PlayStation, les Smashing Pumpkins, Tupperware, ICQ, la VW Beetle, les cartes Panini… Ils se sont tous propagés par le marketing viral, qui vise à utiliser un réseau d'ambassadeurs “early adopters” pour commercialiser une initiative via le fameux “peer to peer”. Voici quelques tendances récentes en matière de virus, plus ou moins positives comme vous le verrez… Désormais vous ne direz plus : “J'ai un virus, c'est grave docteur ?!”, mais “Rassurez-moi, est-il bon pour ma marque ?”.

Pierre d'Huy Brice Auckenthaler

Sur le même sujet