Recherche

Voyageur au singulier et touristes au pluriel

Publié par le

Si, selon Proust, «La vie est un voyage», personne ne fait jamais le même. C'est ce que reflète aussi le marché des voyages et du tourisme. Sans opposer Marco Polo et les Bronzés, l'esprit des voyageurs et des touristes ne souffle pas sur les mêmes contrées. Ce qui permet aux professionnels de laisser vagabonder leur imagination pour élaborer de nouvelles propositions. En matière de voyages et de tourisme, l'histoire individuelle et collective imprime des désirs différents où voyageurs et touristes disposent de leurs propres territoires mentaux et géographiques.

  • Imprimer


"A l'aube du XIX e siècle, le temps du paysan, celui de l'artisan comme celui de l'ouvrier étaient poreux, pénétrés d'imprévu, ouverts à la spontanéité, soumis à l'interruption fortuite ou récréative. Ce temps de relative lenteur, souple, malléable a été peu à peu remplacé par le temps calculé, prévu, ordonné, précipité de l'efficacité et de la productivité ; temps linéaire strictement mesuré qui peut être perdu, gaspillé, rattrapé gagné. C'est lui qui a suscité la revendication de l'autonomie d'un temps pour soi, dont la grasse matinée et la pêche à la ligne constituent des séquences emblématiques. Or, le désir de ce temps vide, insidieusement menacé par l'ennui, a paradoxalement suscité un autre temps de loisir et de distraction, à son tour prévu, organisé, rempli, agité, fondé sur de nouvelles valeurs, le temps-marchandise des premiers clubs de vacances qui ne diffère du temps initial de la modernité que par l'absence de travail" , écrit l'historien des sensibilités Alain Corbin dans L'Avènement des loisirs *. Et c'est bien un nouveau découpage du temps qui affaire et agite nos sociétés. Il faut un temps pour tout. Et, au fil de l'histoire, le temps des vacances et du tourisme n'y a pas échappé. Au milieu du XIXe siècle, la révolution industrielle bouleverse les rythmes du temps de travail et va entraîner un réaménagement des temps sociaux. Une industrie et une culture du divertissement populaire s'installent. Le tourisme apparaît. Thomas Cook invente les tarifs négociés, les prix préférentiels, et crée la première agence de voyages qui signe les débuts tourisme de foule. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, avec la diffusion des congés payés et des vacances, le tourisme social et associatif explose. "Les nouvelles modalités du temps de travail ont peu à peu modelé celles du temps libre et déterminé la nature des revendications qui ont facilité son émergence Elles ont notamment contribué à imposer la notion de remplissage du temps disponible, à réaménager la crainte de la vacuité, à faire peser sur le loisir l'injonction de la prévision. (...) Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, une même éthique du forcing en est venue à régir tout à la fois le travail et le loisir" , constate Alain Corbin.* Ainsi, colonies de vacances, auberges de jeunesse, VVF, clubs alpins se développent. Le Club Méditerranée est créé. Mais c'est la révolution des airs et le changement d'échelle des distances qui en découle qui va déterminer la plus grande mutation des pratiques touristiques. Jacques Maillot va fonder Nouvelles Frontières avec une équipe inspirée par l'esprit routard des années 70. Aujourd'hui, le clivage s'agrandit. D'un côté, les adeptes du tourisme de masse, des vacances et des séjours industriels. De l'autre, les amateurs de voyages, de découvertes sur mesure, de sensation et de réflexion et de bien-être. Le marché du tourisme et des voyages s'infléchit dans cette direction. Cinéma d'art et d'essai pour les cinéphiles, salle multiplexe pour les cinéspectateurs, le voyageur n'est pas le touriste. "Le voyageur est aristocrate, le touriste est plébéien. Le voyageur découvre, le touriste suit. Le voyageur vit une expérience intime et intense, le touriste se contente d'émotions de commande et de sentiments frelatés. Le voyageur est seul - ou se l'imagine - et découvre des lieux inviolés ; le touriste va en troupeau et met ses pas dans les pas des autres. (...) Et toujours, le voyageur, pour échapper au touriste, s'enfonce plus profond dans les forêts, les déserts et les archipels. (...) Là où le premier pose le pied, le second apparaît bientôt. Une industrie paradoxale voit alors le jour : organiser en masse des voyages loin des masses", écrit Catherine Bertho-Lavenir **. Ce qui risque de ne pas mener très loin ceux qui s'y appliquent. Plutôt que de réfléchir sur un marché protéiforme où ce sont les désirs et leurs singularités qui permettent l'enrichissement. * L'Avènement des loisirs, 1850-1960. Editions Flammarion, Collection Champs. ** La Roue et le stylo, de Catherine Bertho-Lavenir. Editions Odile Jacob.

Stirésius

Petit Futé personnalise ses guides de voyage

Petit Futé personnalise ses guides de voyage

Petit Futé personnalise ses guides de voyage Petit Futé personnalise ses guides de voyage

L'éditeur de guides touristiques propose de confectionner en quelques clics des guides sur mesure, pour un voyage au bout du monde, un court [...]

IFTM Top Resa 2016

IFTM Top Resa 2016

IFTM Top Resa 2016

Salon International du tourisme, cet événement rassemble durant 4 jours les acteurs du secteur avec une offre et des programmes dédiés. Conjointement, [...]

En solo ou en duo, voyager vraiment

En solo ou en duo, voyager vraiment

En solo ou en duo, voyager vraiment

Si, selon Proust, «La vie est un voyage», personne ne fait jamais le même. C'est ce que reflète aussi le marché des voyages et du tourisme. [...]

Voyages-sncf saute du train (en marche) du collaboratif

Voyages-sncf saute du train (en marche) du collaboratif

Voyages-sncf saute du train (en marche) du collaboratif

Le jour même où il avait prévu d'officialiser la nouvelle, le voyagiste en ligne déclare arrêter son partenariat avec Airbnb. La fin (pour l'instant) [...]

Voyages-sncf.com "davantage joignable" sur Twitter

Voyages-sncf.com "davantage joignable" sur Twitter

Voyages-sncf.com "davantage joignable" sur Twitter

Le réseau social Twitter a annoncé, fin septembre, de nouvelles fonctionnalités pour aider les marques à adresser leur relation client en ligne. [...]

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

70 ans... et toujours aussi moderne : la marque Delsey, référence mondiale de l'univers du voyage, a ouvert en novembre 2016 sa première boutique [...]