En ce moment En ce moment

Voyages pour larges vues

Publié par le

L'agence de voyages Grand Nord Grand Large navigue seule. Jean-Luc Albouy, son président, commente son cap.

  • Imprimer

Dans la frénésie actuelle des fusions et des regroupements, expliquez-nous la singularité de Grand Nord Grand Large.


Jean-Luc Albouy : Tout a commencé en 1982 alors que nous n'étions qu'une association loi 1901 à but non lucratif. Nous avons organisé une "rando" au Groenland sud, puis des randos à pied, à ski, en kayak... Au fil du temps, notre palette s'élargit. Aux voyages plutôt "expé" du début, s'ajoutent des activités plus douces comme des voyages de découverte et des croisières, mais qui ont tous en commun de se dérouler dans les régions arctiques et antarctiques. En 1989, nos destinations et notre chiffre d'affaires se sont développés. Nous changeons de statut et créons la SA GNGL Productions, qui est uniquement financée par des accompagnateurs et clients "mordus" du Grand Nord. Aujourd'hui, avec nos plus de quatre-vingt destinations polaires, Grand Nord est l'une des quelques agences au monde, vraiment spécialiste des régions arctiques et antarctiques.

Quelle est la philosophie de GNGL ?


J-L. A : Nous tentons au maximum de préserver la nature si fragile sous ces latitudes. Nous proposons de l'extrême nord et de l'extrême sud sans que nos activités soient polluantes. Nous cherchons à rester proches de la nature.

Par exemple ?


J-L. A : Nous proposons en Finlande, une randonnée itinérante sur le lac Inari en attelage ou l'initiation à la pulka scandinave, c'est-à-dire au ski de fond avec un chien. Ou au Groenland notre "Igloo expé" pour glisser en traîneau sur les traces de Paul-Emile Victor... Et de nombreuses randonnées à kayak, en canoë, du rafting, du cabotage, du motoneige, de la voile, des croisières, de la pêche...

Quelle est la clientèle de GNGL ?


J-L. A : Comme nous proposons presque tout ce qui est possible - des expés, des raids, en passant par le simple billet d'avion ou la logistique -, nous avons aussi bien des clients très aisés que des gens qui économisent durant deux ou trois ans ou des étudiants. Mais je dois dire que, lorsque l'on a mis les pieds dans le Grand Nord dans les conditions que nous proposons pour voir ce que c'était, les gens deviennent vite mordus quel que soit leur âge. Mais ils ont en commun de ne pas être blasés, d'aimer les séjours où ça bouge y compris dans leur tête.

Stirésius

Autres articles

Le programmatique monte en puissance grâce à la data
Le programmatique monte en puissance grâce à la data

Le programmatique monte en puissance grâce à la data

Par

La troisieme edition du barometre de EBG et de Quantcast consacre au programmatique met en lumiere un mode achat largement adopte par les annonceurs [...]

La start-up française iAdvize lève 32 millions d'euros
La start-up française iAdvize lève 32 millions d'euros

La start-up française iAdvize lève 32 millions d'euros

Par

IAdvize specialisee dans le marketing conversationnel annonce une levee de fonds en serie de 32 millions euros aupres Idinvest Partners Bpifrance [...]

Voyages-sncf.com mise sur le conversationnel et l'IA
Voyages-sncf.com mise sur le conversationnel et l'IA

Voyages-sncf.com mise sur le conversationnel et l'IA

Par

Voyages sncfcom futur OUIsncf rendu public le 24 octobre son nouveau programme innovation Smart agent idee integrer davantage intelligence [...]

SNCF rebaptise ses TGV "inOUI"
SNCF rebaptise ses TGV "inOUI"

SNCF rebaptise ses TGV "inOUI"

Par

Adieu TGV bienvenue inOUI Avec ce nouveau naming la Sncf vise donner plus de lisibilite ses offres de transport grande vitesse Fin 2017 Voyages [...]