Recherche

Vins et spiritueux séduisent toujours plus

Publié par le

Pour la septième année consécutive, le salon Vinexpo, en collaboration avec IWSR, a passé au crible la consommation, la production et les échanges internationaux des vins et spiritueux. Prévisions à cinq ans.

  • Imprimer

Bon cru pour les vins et spiritueux. Production et consommation sont à la hausse et ce, jusqu'en 2012. Une tendance confirmée par l'étude Vinexpo-IWSR (réalisée depuis sept ans avec le cabinet IWSR) dévoilée à l'occasion du salon Vinexpo. Plus de la moitié de la production mondiale de vin est assurée par l'Europe, grâce à son trio de tête: France, Italie et Espagne. Plus de 31 milliards de bouteilles ont, en effet, été bues en 2007 et IWSR mise sur une croissance de 6% à l'hori zon 2012. Ce qui représente un CA de plus de 166 Md$, contre 150 Md$ en 2007 (+ 9%).

Toutefois l'Italie voit son avenir de premier consommateur de vin «tranquille» (sans bulles à l'ouverture) compromis tant par les Etats-Unis que par la Russie et la Chine... Les pays les plus prometteurs selon l'étude IWSR. Le cabinet prévoit d'ailleurs que, d'ici 2012, les Etats-Unis viendront détrôner l'Italie. En outre, la Fédération russe et la Chine devraient absorber plus de 58% de la croissance mondiale entre 2008 et 2009, confortant ainsi leur place dans le Top 10 des pays consommateurs de vin.

Le Royaume-Uni est passé, en 2007, à la première place des importateurs de vin, devant l'Allemagne. IWSR tempère toutefois cette donnée en prévoyant une diminution du rythme des importations britanniques d'ici à 2012.

La Fédération russe n'est pas en reste puisqu'elle a fait son entrée en 2007, à la 4e position des importateurs de vin, tout comme le Canada qui enregistre une hausse des volumes importés de 32% entre 2003 et 2007. Du côté des spiritueux, les indicateurs sont également au vert. Ils enregistrent une hausse de 4,5% de consommation entre 2003 et 2007, soit plus de deux milliards de caisses de 9 litres écoulés en 2007. Un bémol tout de même puisque selon IWSR, cette ascension ralentira entre 2008 et 2012 pour s'établir à + 0,36%. L'Asie et l'Europe sont ici, pointées du doigt. Le premier étant la tête de file des continents consommateurs de spiritueux, suivi de près par le Vieux Continent. Pour les deux, Vinexpo/IWSR prévoit une baisse de la demande, tandis que l'Amérique du Nord et l'Amérique latine continueront leur ascension jusqu'en 2012 (+ 7,8%).

La vodka représente plus de la moitié des spiritueux consommés dans le monde, en hausse de 5,3% à l'horizon 2012. Tandis que le gin perd des parts de marché, le rhum et le scotch whisky progressent.

Avec près de 7 milliards d'euros de vins exportés, la France conserve son leadership en valeur.

@ Fotolia/aalf caestecker

Avec près de 7 milliards d'euros de vins exportés, la France conserve son leadership en valeur.

La France, un marché en demi-teinte

Dépassée, depuis 2007, par l'Italie la France accuse une baisse de sa consommation de vin. En effet entre 2003 et 2007, la perte de consommation a été de 7,5%. Toutefois, l'étude Vinexpo/IWSR révèle une inversion de tendance entre 2005 et 2006. Pour 2012, cette baisse ne devrait plus se situer qu'aux alentours de 3%. Cela représenterait 317 millions de litres bus soit une moyenne de 55 litres par an et par habitant. Avec une nette préférence pour les segments «supérieurs» du marché puisque l'étude prévoit une hausse de plus de 11% des volumes consommés pour les vins tranquilles à plus de 7,50 euros la bouteille (entre 2008 et 2012). Pour les vins plus courants, de 3,75 Euros à 7,5 Euros, la hausse serait de 13%. Autre consolation, la consommation des vins effervescents, qui augmente régulièrement depuis 2003, devrait conserver son rythme (+ 4,5%) jusqu'en 2012. Mais la véritable note positive concerne les exportations pour lesquelles la France garde son leadership en valeur, avec près de 7 MdEuros de vins exportés (+ 26 % par rapport à 2003). De là à en conclure que lorsque les Français consomment moins, les ventes sont meilleures, il n'y a qu'un pas.

François DESCHAMPS

Twitter annonce la mort de Vine

Twitter annonce la mort de Vine

Twitter annonce la mort de Vine Twitter annonce la mort de Vine

Clap de fin pour Vine, l'application de vidéos de six secondes de Twitter, dont l'abandon a été annoncé par le réseau social, le 27 octobre [...]

Vinexpo opte pour Hopscotch

Vinexpo opte pour Hopscotch

Vinexpo opte pour Hopscotch

Le salon international du vin et des spiritueux réservé aux professionnels, a choisi l'agence Hopscotch pour s'occuper de ses relations médias [...]

Rouge & Blanc : priorité à la logistique

Rouge & Blanc : priorité à la logistique

Rouge & Blanc : priorité à la logistique

Troisième levée de fonds, ouverture d'un rayon spiritueux, service de livraison de champagn... le site de vente de vins et champagne sur Internet [...]

Rouge & Blanc : priorité à la logistique

Rouge & Blanc : priorité à la logistique

Rouge & Blanc : priorité à la logistique

Troisième levée de fonds, ouverture d'un rayon spiritueux, service de livraison de champagn... le site de vente de vins et champagne sur Internet [...]

Innovation marketing : Pernod Ricard distingué par Forbes

Innovation marketing : Pernod Ricard distingué par Forbes

Innovation marketing : Pernod Ricard distingué par Forbes

Le coleader mondial des vins et spiritueux vient d'être classé par le magazine Forbes parmi les 15 sociétés les plus innovantes au monde. L'innovation [...]

Quelle marge de manoeuvre pour le marketing des alcools?

Quelle marge de manoeuvre pour le marketing des alcools?

Quelle marge de manoeuvre pour le marketing des alcools?

Après les condamnations en série du début de l'année, concernant des articles de journaux sur le champagne ou de la publicité sur internet pour [...]