Recherche

Vins de pays : y'a de la soif

Publié par le

Plus proche des boissons fraîches que des grands millésimes, la gamme "Vin de soif" évoque la santé et la forme. Une marque, en rupture avec les codes viticoles traditionnels, qui tente d'ouvrir une brèche sur un marché traditionnel.

  • Imprimer


Situé entre le millésime et le gros rouge, les Producteurs Plaimont et la Cave de Rabastens ont lancé "Vin de soif", une gamme de trois vins, blanc, rosé et rouge à dix degrés seulement. Inspirée des petits vins que les paysans français buvaient, comme une boisson fraîche, à la pause déjeuner, mais qui se conservaient mal, les deux producteurs du Sud-Ouest ont mis au point une boisson qui se consomme tout au long de l'année de sa récolte. D'un point de vue marketing, les producteurs, en collaboration avec l'agence Saguez & Partners, ont choisi de lancer une marque plus proche des boissons fraîches que des vins classiques. Un code couleur vitaminé jaune, mauve et bleu repère les variétés, rouge, blanche et rosé, et illustre des étiquettes en papier blanc mettant en avant des photographies réalistes d'eau jaillissant en pleine nature. Le message est clair. les producteurs veulent moderniser la consommation des vins de pays. Et attirer à la fois des consommateurs attentifs à leur santé mais qui ne veulent pas se priver, ceux qui souhaitent sortir de table tout en restant légers, voire les jeunes plus "Coca" que vin. Lancée au printemps dernier, la marque a déjà remporté de nombreux prix en France et à l'étranger, notamment en Grande-Bretagne. 80 000 bouteilles ont été vendues en 2000 et 200 000 sont prévues cette année dont la moitié en France. Largement distribués dans le Sud-Ouest chez Carrefour, Leclerc, Auchan, Champion, Les Vins de Soif sont également référencés nationalement chez Monoprix. Une première campagne promotionnelle est en préparation sous forme de jeux et les producteurs proposent des animations à la demande. Tout en ne négligeant ni le circuit CHR, cavistes ou la restauration.

Isabel Gutierrez