Recherche

VillégiaTherm joue le retour aux sources

Publié par le

Pour redonner du souffle au thermalisme, VillégiaTherm se structure en réseau avec l'objectif de devenir une marque de référence dans le tourisme de santé.

  • Imprimer


« Alors que la fréquentation des stations thermales chute de 2 à 3 % depuis plusieurs années, VillégiaTherm bénéficie d'une activité en hausse de 13 % en moyenne, essentiellement grâce à l'arrivée d'une clientèle nouvelle qui découvre les bienfaits du thermalisme », se réjouit Bernard Riac, P-dg de la Compagnie européenne des bains dont l'activité a démarré il y a quatre ans. Aujourd'hui, il lance l'enseigne VillégiaTherm qui regroupe six centres dans l'Hexagone. Tous ont en commun la même charte de qualité, à savoir des stations thermales à dimension humaine, situées dans un environnement naturel préservé. « Le concept répond aux nouveaux besoins des consommateurs à la recherche d'un cadre authentique, d'un accueil personnalisé, accompagnés de soins de santé et de remise en forme de qualité », résume Bernard Riac. Un concept que la Compagnie européenne des bains veut ouvrir aux stations indépendantes qui répondent à ce cahier des charges. « Nous souhaitons positionner VillégiaTherm comme une marque de référence du tourisme-santé, aux antipodes du thermalisme de masse. » Une trentaine des 104 stations thermales correspondrait aux exigences de qualité VillégiaTherm et des projets sont actuellement en cours avec une douzaine d'entre elles. Pour l'heure, VillégiaTherm se situe au troisième rang des groupes constitués, derrière le mastodonte des Chaînes thermales du soleil et Eurothermes. La constitution en réseau va permettre aux différents centres de disposer d'une centrale de réservation unique et d'appliquer une stratégie marketing commune, notamment en matière d'achat d'espace. Actuellement, la communication se limite à de la publicité TV à l'échelon local, de janvier à mars avant l'ouverture des centres et en septembre-octobre lors du renouvellement des abonnements annuels. VillégiaTherm édite également un magazine tiré à 30 000 exemplaires qui passera à 40 000 exemplaires l'an prochain et développe des actions auprès des prescripteurs à travers la visite de délégués médicaux ou l'organisation d'un forum médical. Cette année, l'enseigne fait son entrée dans un catalogue grand public important, l'édition 1999-2000 du catalogue Havas vacances toniques.

LÉNA ROSE

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Laisser les enfants gérer leur budget : c'est le souhait de VeeCee. Le service n'est pas le seul à s'intéresser au marché d'une jeunesse de [...]

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Mardi 6 décembre, emarketing.fr et IBM ont organisé, à Paris, une matinée consacrée aux tendances du marketing digital. Parmi elles, la dark [...]

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

Chanel ouvre un double pop-up store dans le Marais

La maison de couture française vient d'ouvrir une double boutique éphémère située dans le quartier parisien du Marais, qui accueillera le public [...]