Recherche

Vers le tout numérique

Publié par le

L'année 2006 a été particulièrement faste pour l'électronique grand public. En tête des ventes : écrans plats, GPS et baladeurs numériques. Mais, en 2007, les fabricants vont devoir faire face à un ralentissement significatif de la croissance.

  • Imprimer


Avec un chiffre d'affaires avoisinant les 7, 3 milliards d'euros, en hausse de 18 % par rapport à 2005, le marché français de l'électronique grand public se porte plutôt bien, selon les chiffres fournis par l'institut d'études GfK. « Le poids de ces acquisitions ne cesse d'augmenter dans le budget des ménages. A court terme le marché sera extrêmement dynamique, et pas seulement en France, mais dans toute l'Europe, souligne Claude Floch, directeur du département EGP chez GfK. En 2006, les ventes ont augmenté de 22 % en Espagne. Seule l'Allemagne est restée à la traîne avec une croissance de 12 %. »

Grands gagnants de cette nouvelle frénésie : les écrans plats, dont les ventes (2,7 millions d'unités en 2006), boostées par l'effet Coupe du monde de football, ont pour la première fois dépassé celles des téléviseurs à tube cathodique. Si pour le moment, seuls 17 % des ménages français sont équipés d'un écran plat, ce chiffre devrait gonfler cette année encore avec la Coupe du monde de rugby et atteindre 75 % en 2010… D'autant plus que le prix moyen de ces écrans (1 000 euros) devrait rapidement chuter. « Jusqu'à aujourd'hui, la baisse des prix a été compensée par l'augmentation de la taille des écrans », explique Anthony Rode, responsable convergence chez GfK. Entre 2003 et 2006, l'écran est passé de 22,7 pouces à 25,5 pouces et devrait atteindre 32 pouces en 2010. « Mais leur taille ne va pas continuellement augmenter. Il existe donc un danger de baisse brutale des prix », prévient-il. En 2010, 100 % des ventes d'écrans devraient donc se faire sur du “flat” et 98 % d'entre eux seront capables de recevoir du numérique.

Des produits nomades domestiqués

Autres gagnants : les produits nomades à l'instar des GPS – qui se sont écoulés à 1,23 million d'unités en 2006 et dont les ventes devraient doubler cette année – ou des baladeurs numériques qui se sont largement répandus avec 5,8 millions d'unités vendues en 2006, grâce au renouvellement (20 %) et à la vidéo (12 % des ventes). « 12 % des acheteurs de musique ont une écoute principalement nomade… On assiste donc à la création d'un nouvel écosystème autour du MP3 », affirme ainsi Anthony Rode. Selon lui, les produits nomades « se domestiquent » grâce aux accessoires, comme les stations d'accueil, et « c'est désormais aux appareils fixes de s'adapter »… Conséquence directe de ce phénomène : le marché – en volume – de la hi-fi est en berne avec une chute des ventes de 11 % en France. Une baisse toutefois limitée grâce à la performance des produits haut de gamme sur les éléments séparés comme les amplificateurs et les enceintes.

Montée en gamme

L'investissement des ménages dans les écrans plats s'est également fait au détriment des packs Home Cinéma. Trop cher et trop complexe, le système traditionnel du 5.1 est délaissé (- 29 %) au profit du haut de gamme et des systèmes compacts (2.1) dont les ventes ont quasiment doublé en un an pour atteindre 50 000 pièces. Le marché de la vidéo devrait donc son salut à une montée en gamme de ces produits. Sur le secteur des lecteurs DVD également, les enregistreurs à disque dur, le Blu-ray et le DVD haute définition devraient jouer le rôle de relais de croissance d'un marché en perte de vitesse (- 10 %). L'année 2007 s'ouvre donc sur de nouveaux challenges : numérisation du parc de télévision en prévision de l'extinction de l'analogique annoncée pour 2011, adoption de la haute définition et concurrence accrue des téléphones portables sur des produits spécifiques comme le GPS et le MP3. D'où “un ralentissement significatif de la croissance” du marché prévu par GfK qui table sur de sévères chutes de prix compensées toutefois par une augmentation des volumes notamment pour les écrans plats et les GPS.

Canaux de distribution

2006 marque l'expansion du e-commerce comme canal de distribution de l'électronique grand public. Pour l'instant, la vente en ligne ne représente que 6 % du marché, mais elle a connu une hausse de 81 % l'an dernier. Le lieu d'achat privilégié des consommateurs restant encore les grandes surfaces spécialisées qui s'arrogent 39 % de PDM.

Béatrice Héraud

C!Print 2017

C!Print 2017

C!Print 2017

Salon international des professionnels de l' impression numérique & textile, ainsi que de la personnalisation, cette manifestation met en [...]

[Spécial B to B] L'e-commerce séduit le B to B

[Spécial B to B] L'e-commerce séduit le B to B

[Spécial B to B] L'e-commerce séduit le B to B

Dans 4 ans, une commande sur quatre en B to B sera effectuée sur un site de e-commerce, d'après l'étude sur la transition numérique & ecommerce [...]

CIMO Forum

CIMO Forum

CIMO Forum

Cet événement réunit pour la première année CIO et CMO et propose une matinée dédiée aux directions marketing et informatique des entreprises, [...]