Recherche

Valeur des marques : Coca-Cola toujours n° 1 mondial

Publié par le

Observatoire des marques à l'échelle mondiale, Interbrand mène depuis deux ans, en collaboration avec Business Week, un classement des 100 premières marques mondiales les plus performantes en s'appuyant sur des données objectives. Enseignement de cette année : les plus performantes ont privilégié leur relation client et développé leurs services ou produits en conservant un lien fort avec leur coeur de métier.

  • Imprimer


Pour réaliser son classement annuel des marques mondiales les plus performantes, Interbrand s'appuie sur plusieurs données : le chiffre d'affaires doit être supérieur à 1 Md$, les marques doivent être mondiales, en réalisant au moins 20 % de leurs ventes en dehors de leurs frontières, et doivent être transparentes, c'est-à-dire tenir à la disposition du public les données marketing et financières qui serviront de base à l'évaluation. Malgré une année 2002 maussade, plusieurs marques tirent pourtant leur épingle du jeu. Parmi elles, Samsung (+ 30 %), Dell (+ 12 %) ou encore Nivea (+ 16 %). Preuve que les marques "gagnantes" en 2002 sont celles qui privilégient leur coeur de métier. Toutes ont su développer une politique originale tournée vers leurs clients et élargir leurs gammes de produits tout en restant en adéquation avec leur univers de marque. Cette année, comme l'an dernier, Coca-Cola et Microsoft restent les deux première marques mondiales. Cinq marques françaises figurent parmi les 100 premières (Louis Vuitton 41e, L'Oréal 54e, Chanel 64e, Danone 66e et Moët & Chandon 87e). « Le succès de ces cinq grandes marques françaises s'explique par le fait qu'elles sont de véritables "AOC", symboles de la culture française, constate Jean-Baptiste Danel, Dg d'Interbrand France. Elles ont su combiner la légitimité culturelle avec une politique de positionnement haut de gamme et une exigence R&D soutenue, basées sur une expertise et un savoir-faire reconnus. De plus, elles se sont toujours développées en cohérence avec leur histoire, leurs savoir-faire et les besoins de leurs clients et des marchés. Les facteurs clés de succès de la marque sont bien sûr exploités par d'autres entreprises françaises et européennes, mais ces marques ne figurent pas dans ce classement car elles ne correspondent pas nécessairement aux critères économiques requis. » A travers l'étude Interbrand, on peut constater que les marques qui traversent les crises sont celles qui ont su construire et pérenniser leur image et établir une relation de qualité auprès de leurs clients. A l'inverse, les marques perdantes sont plutôt des marques "show off", sans réel savoir-faire, qui privilégient des clients infidèles ou encore partent à la conquête ruineuse de nouveaux marchés et/ou clients, avec une surpromesse des produits ou service.





































Anika Michalowska

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

70 ans... et toujours aussi moderne : la marque Delsey, référence mondiale de l'univers du voyage, a ouvert en novembre 2016 sa première boutique [...]

Les 10 meilleures campagnes de Noël 2016

Les 10 meilleures campagnes de Noël 2016

Les 10 meilleures campagnes de Noël 2016

Le compte à rebours avant Noël s'est enclenché... et, avec lui, son lot de publicités de marques toujours plus léchées. Emarketing.fr vous offre [...]

Les 10 idées marketing (14-18 nov.)

Les 10 idées marketing (14-18 nov.)

Les 10 idées marketing (14-18 nov.)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: de plus en plus de téléspectateurs multitâches devant [...]

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

A l'occasion des 20 ans de Marketing Magazine, ceux qui font chaque jour la publicité (agences, annonceurs et réseaux sociaux) nous ont livrés [...]