Recherche
Se connecter

Une norme Afnor pour les études

Publié par le

A l'initiative de Syntec Etudes Marketing et Opinion, l'Afnor publie la première norme française de qualité des études de marché et d'opinion, la norme NF X 50-057.

  • Imprimer


Document de référence, la norme NF X 50-057 se fonde sur le texte EMRQS (European Market Research Quality Standards) d'Efamro (European Federation of Associations of Market Research Organisations). Elle prend en compte l'ensemble des composantes qui contribuent à la qualité des études : depuis la phase de conception jusqu'à la restitution, en passant par la réalisation et l'analyse des données. Elle s'intéresse à certaines techniques particulières : études quantitatives, qualitatives, panels... Le référentiel permet d'établir une distinction claire entre activités d'études et activités de prospection ou de vente directe. Syntec engage désormais une réflexion avec Afnor Certification pour la création d'une marque NF Service, label de certification volontaire comportant déjà plus d'une douzaine d'applications, tant pour les services aux entreprises que pour ceux destinés aux particuliers.

Une garantie supplémentaire pour les acheteurs


Qu'en pensent les sociétés d'études ? « La norme ISO avait déjà permis de poser les bases d'une culture qualité au sein des entreprises, constate Chantal Le Bras, directeur au sein de l'Institut Français de Démoscopie. Rédigée par des professionnels des études, dans un langage compris de tous, la norme de qualité des études de marché et d'opinion va constituer une check-list des paramètres qui garantissent notre professionnalisme à toutes les étapes d'une étude. » Et les acheteurs d'études ? Pour Emmanuel Rivière, responsable du département Etudes et Sondages du SID : « En précisant non seulement les conditions de réalisation des études, mais aussi le contenu des projets d'études, ce texte permettra d'améliorer la pertinence des attributions de marchés publics, grâce à une meilleure lisibilité et une plus grande harmonisation des offres. En outre, le souci de décrire avec précision ce qui a été accompli est une garantie supplémentaire lorsqu'il s'agit de reproduire des études, quand les règles des marchés publics - sans parler du turn-over au sein des sociétés d'études - nous conduisent souvent à changer de prestataire et d'interlocuteur. »

Anika Michalowska

La rédaction vous recommande

Etude: Les consommateurs français en ligne
Etude: Les consommateurs français en ligne

Etude: Les consommateurs français en ligne

Par Limelight Networks

Dans cette etude vous decouvrirez impact de usage des smartphones dans les comportements achat experience utilisateur la rapidite et les performances [...]

Sur le même sujet

Études: la fin des sens interdits
Etudes
Études: la fin des sens interdits

Études: la fin des sens interdits

Par Clément Fages

Bardé de capteurs ou dans une simulation virtuelle, le panéliste du futur voit ses cinq sens mis à contribution: plus que son avis, ce sont [...]

Les nouvelles exigences des consommateurs face aux marques
Etudes
Business
Les nouvelles exigences des consommateurs face aux marques

Les nouvelles exigences des consommateurs face aux marques

Par Business via Marketme

Le branding ne suffit plus à créer du lien avec des consommateurs de plus en plus méfiants... Et les jeunes diplômés sont dans le même état [...]

Les usages du mobile à la loupe
Etudes
Les usages du mobile à la loupe

Les usages du mobile à la loupe

Par Dalila Bouaziz

PayPlug, solution de paiement en ligne des petites et moyennes entreprises, publie son décryptage des tendances et usages mobiles.