Recherche

Un pop up store écologique

Publié par le

 

- Plusieurs magasins éphémères se sont ouverts ici et là ces dernières années. En 2008, le magazine Monocle ouvrait un micro magasin à Londres. En juillet 2009, Uniqlo installait une boutique dans le Marais à Paris. Ce fut ensuite le tour de la marque de cosmétiques australienne Aesop. Celle-ci a recyclé ses emballages en étagères de présentation pour ses produits, dans une boutique à Melbourne. Conçue au départ comme un pop up store, la marque n'a jamais pu se résoudre à démonter sa boutique. Alors que la règle de toute gestion de marque est la pérennité, voici qu'en remettant du rythme, en débanalisant l'enseigne de façon ponctuelle, en renouvelant la surprise, le tout via un pop up store, vous participez à maintenir une tension créative durable. L'éphémère devient alors permanent...

Pensez à ... l'éphémère, pour créer une expérience client mémorable. Pour ne rien gâcher, cela constitue un projet apte à mobiliser les capacités créatrices de vos équipes.

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Article écrit par Channable

Channable

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Le nombre de marketplaces actives en France ne cesse d’augmenter, tout comme le volume de ventes qui y sont réalisées. Aujourd’hui, on estime [...]