Recherche

Un pop up store écologique

Publié par le

 

- Plusieurs magasins éphémères se sont ouverts ici et là ces dernières années. En 2008, le magazine Monocle ouvrait un micro magasin à Londres. En juillet 2009, Uniqlo installait une boutique dans le Marais à Paris. Ce fut ensuite le tour de la marque de cosmétiques australienne Aesop. Celle-ci a recyclé ses emballages en étagères de présentation pour ses produits, dans une boutique à Melbourne. Conçue au départ comme un pop up store, la marque n'a jamais pu se résoudre à démonter sa boutique. Alors que la règle de toute gestion de marque est la pérennité, voici qu'en remettant du rythme, en débanalisant l'enseigne de façon ponctuelle, en renouvelant la surprise, le tout via un pop up store, vous participez à maintenir une tension créative durable. L'éphémère devient alors permanent...

Pensez à ... l'éphémère, pour créer une expérience client mémorable. Pour ne rien gâcher, cela constitue un projet apte à mobiliser les capacités créatrices de vos équipes.

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]