Recherche
Se connecter

Un moins un égal trois

Publié par le


«Dans le monde physique, lorsqu'on donne quelque chose, on le perd. 1-1 = 0. Dans le monde de l'information, 1-1 = 2. On garde l'information, mais on la transmet. Avec Internet, non seulement on transmet l'information, mais en plus, toutes les idées qui découlent de cette transmission s'ajoutent et se partagent. On partage ce qu'on a donné : 1-1 = 3. » Dominique Beaulieu, associé de Valoris voit dans le viral, malgré sa formulation négative, un événement totalement novateur pour peu qu'on respecte quelques règles. S'adresser à un terrain favorable, tout d'abord, en affinité avec la cible. Jouer sur la mode, l'air du temps. Mais il faut respecter ceux à qui on s'adresse, sinon le réflexe communautaire de rejet est immédiat. Exemple de réussite d'un projet viral : la montée en puissance du système d'exploitation Linux qui résulte d'une fronde contre un monopole. « Avec aussi l'idée qu'il n'y a pas que l'argent dans la vie, qu'on peut contribuer à un projet par défi », précise-t-il. Il met également en avant l'idée d'auto-organisation. Avec la métaphore du carrefour européen. Face à un croisement de routes, trois solutions : ne rien faire, et les gens attendent leur tour. Mettre des feux rouges, mais les flux ne sont pas régulés. Ajouter des capteurs afin de régler l'extinction et l'allumage des feux en fonction du trafic. Ça marche, mais ça coûte cher. Et enfin, construire un rond point, et la circulation se règle par auto-organisation. En fait, le recours au réflexe communautaire est plus efficace. Pour Dominique Beaulieu, le viral permet d'agréger la demande. Trois exemples. Les groupements d'achats du type "Clust.com", qui permettent de réunir une communauté d'intérêts permettant de négocier des prix. Certains sites de designers, qui proposent un produit au stade de prototype et s'engagent à le fabriquer si la demande est suffisante ; et enfin, d'autres sites où les internautes exposent leurs idées sur de nouveaux produits n'existant pas encore. Un interphone/répondeur par exemple permettant de laisser un message en l'absence des occupants. Et si la demande suit, un industriel s'engage à le fabriquer. Le viral, une idée à creuser !

Sur le même sujet

Média

Par Stéphanie Marius

68% des retailers ont investi dans leur application mobile au cours des 12 derniers mois, selon une étude menée par la plateforme RetailMeNot. [...]