Recherche
Se connecter

Un internaute sur deux est opposé aux contenus et services payants

Publié par le

Ipsos Médiangles a lancé une étude en souscription auprès d'un échantillon de 1 100 internautes pour connaître leurs pratiques et attitudes face aux services et contenus payants sur le Web. Les premiers résultats.

  • Imprimer


Alors que, pour les investisseurs, se pose de plus en plus la question de la rentabilité de certains sites internet et l'opportunité de faire payer l'information, l'étude d'Ipsos Médiangles montre que les Français n'y sont pas vraiment prêts. Elle a été réalisée en deux phases : une étude qualitative exploratoire auprès d'une dizaine d'internautes réunis en focus group et une phase quantitative en ligne auprès d'un échantillon représentatif de 1 100 internautes sur panel. « La tendance vers des informations ou des services payants sur le Web rencontre une opposition de principe chez un internaute sur deux, explique Louis Rougier, directeur général. Le lien entre prix et qualité n'est pas démontré et, pour bon nombre d'internautes, payer l'accès aux sites, c'est payer deux fois puisqu'ils payent déjà leur connexion à Internet. » D'ailleurs, pour les internautes, c'est aux fournisseurs d'accès de procurer des contenus et services à valeur ajoutée : près de la moitié des internautes sont de cet avis. Aujourd'hui, on peut distinguer trois familles de comportement d'internautes vis-à-vis des contenus et services payants : les souscripteurs actuels à au moins un service (23 %, essentiellement des hommes, âgés de 15-20 ans, de CSP -), les internautes non souscripteurs, mais néanmoins "ouverts" au principe (22 %) et les internautes réticents à l'idée même de payer pour un quelconque contenu ou service. « Pour demain, fait remarquer Louis Rougier, les modèles économiques sont loin d'être stabilisés. » Seuls certains services parviennent à créer un usage régulier. Par ailleurs, les contenus ou services qui légitiment le mieux un statut payant renvoient chacun à un public bien spécifique. « Il n'y a pas, aujourd'hui, de profil moyen de l'internaute ouvert aux contenus payants. A chaque secteur sa stratégie propre », conclut Louis Rougier.

Contenus ou services légitimant le mieux un statut payant


Ceux qui nécessitent une intervention humaine (conseil juridique réalisé par un expert, par exemple). Contenus et services normalement destinés aux professionnels. Services ou contenus exclusifs, que l'on ne trouve pas gratuitement sur un autre site. Contenus et services personnalisés (système d'alerte personnalisé par e-mail sur des valeurs boursières, horoscope lié à la date et à l'heure de naissance...). Mise en oeuvre des fonctionnalités multimédia avancées (visites virtuelles d'appartement sur un site d'annonces immobilières). Apport d'une valeur dans la vie "réelle" (envoi de petits cadeaux, participations à des tirages au sort pour assister à des événements sportifs ou culturels). Source : Ipsos Médiangles

Anika Michalowska

La rédaction vous recommande

Comment le paiement omnicanal améliore la relation client ?
Comment le paiement omnicanal améliore la relation client ?

Comment le paiement omnicanal améliore la relation client ?

Par Cofidis

Decouvrez dans ce livre blanc comment faire du paiement un atout au service de la relation client Au dela de cet acte qui doit etre facile rapide [...]

Sur le même sujet

Fête des pères : 5 campagnes au top
Social media
Fête des pères : 5 campagnes au top

Fête des pères : 5 campagnes au top

Par Amélie Riberolle

Le rituel a certes été moins honoré que la fête des mères l'an dernier selon Toluna : 66,2% des adultes ont célébré leur papa contre 81,1% pour [...]

Tout le monde peut-il être influenceur ?
Social media
Tout le monde peut-il être influenceur ?

Tout le monde peut-il être influenceur ?

Par Matthieu Gaudichau

A l'occasion des Big Boss Summer, Emarketing a rencontré Sonia Zarowsky, cofondatrice de Teeps.

L'équipe de France, championne du monde des réseaux sociaux ?
Social media
L'équipe de France, championne du monde des réseaux sociaux ?

L'équipe de France, championne du monde des réseaux sociaux ?

Par Clément Fages

Alors que la Coupe du Monde de football 2018 débute officiellement ce jeudi 14 juin, le coup d'envoi de la compétition a déjà eu lieu. C'est [...]

Pour une « Smart Cuisine » avec Luminarc et Brainsonic
Social media
Brainsonic
Pour une « Smart Cuisine » avec Luminarc et Brainsonic

Pour une « Smart Cuisine » avec Luminarc et Brainsonic

Par Brainsonic via Marketme

L’agence Brainsonic imagine et déploie la campagne de lancement pour la nouvelle collection de la marque Luminarc sur le digital et signe trois [...]