Recherche

Un affichage écologique en question

Publié par le

- La contestation antipub s'est déplacée sur le terrain de l'écologie. Aujourd'hui, les associations bataillent contre le green washing - comme on a pu le voir lors du Grenelle de l'environnement - ou militent contre la «pollution visuelle». Un argument entendu par la Ville de Paris qui veut faire du centre, une zone de publicité restreinte avec une réduction de la surface d'affichage de l'ordre de 30%. Devraient donc prochainement être interdites: les affiches de 12 m2, les panneaux publicitaires et enseignes situés dans les sites boisés classés, sur les immeubles et monuments des zones historiques (Montmartre, le Marais...). Pour l'heure, l'affichage se fait timidement mais sûrement l'écho de ces préoccupations environnementales. En témoignent l'affiche primée du WWF ainsi que les campagnes préférées du public, telles celles de la RATP et d'Eco emballages.

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]