Recherche

UBZ, le challenge d'Unilever pour les étudiants

Publié par le

Pour faire connaître l'entreprise aux étudiants, au travers de ses métiers de l'activation des marques, Unilever a organisé le challenge UBZ, Unilever Business Zone. Une première réussie.

  • Imprimer


Le 31 mars dernier, quarante équipes de quatre étudiants ont vécu une journée pas comme les autres dans les locaux de “L'Usine” à Saint-Denis en Région parisienne. Quarante équipes sélectionnées sur les 237 dossiers de candidature, émanant de 55 écoles ou formations différentes, reçus par Unilever pour son premier challenge étudiants, l'Unilever Business Zone. Un challenge qui s'adressait aux étudiants de deuxième et troisième années d'écoles de commerce, d'ingénieurs agros et formations universitaires touchant le marketing. Objectifs d'Unilever : “faire découvrir - de l'intérieur - ses nouveaux métiers du marketing et des ventes et sa passion de l'activation des marques”. Chaque équipe sélectionnée, coachée par un manager d'Unilever, avait pour mission d'imaginer un plan “d'activation” marketing et vente (plan de communication à 360° combinant les médias traditionnels et alternatifs, les actions points de vente, les partenariats distributeurs, le marketing relationnel, événementiel...) pour l'une des marques du groupe (dix équipes par marque). Quatre marques, en affinité avec la cible étudiante, avaient été choisies : Axe, Dove, Lipton Ice Tea et Magnum. Une dizaine de jours avant l'UBZ, les étudiants recevaient un “dossier marque” leur donnant une fond de connaissances, à fin 2004, sur la marque sur laquelle ils allaient travailler.

“Mieux qu'un cours”

Le 31 mars, briefées à 9 h 30 du matin, les équipes travaillaient ensuite en groupe de 10 h à 15 h (sans ordinateur, mais avec pause déjeuner, quand même). Il s'agissait, par exemple, pour Lipton Ice Tea, de rénover le marché du thé glacé en réussissant le lancement d'une variété rupturiste ; le plan d'activation devant permettre de recruter sur l'innovation en magasins et hors magasins. Puis, entre 15 h 30 et 18 h, elles présentaient chacune à leur tour, pendant dix minutes suivies de trois minutes de questions, leurs travaux à un jury (un par marque) de six à sept personnes, constitué de top managers d'Unilever, de professionnels de la publicité, des relations publiques, des médias... et de journalistes. En attendant leur tour, les étudiants pouvaient effectuer des échanges libres avec des managers d'Unilever dans le cadre de corners par métiers. Les seize étudiants des quatre équipes gagnantes se sont vu offrir un stage marketing de six mois au sein d'Unilever ainsi qu'un week-end sur l'Axe Boat ; cette dernière récompense étant également offerte aux lauréats du Prix spécial du jury “C'est vraiment différent de ce que l'on apprend à l'école. C'est bien mieux qu'un cours. Pour une fois, il y avait quelqu'un (le coach) qui connaissait vraiment le produit sur lequel on travaillait et pouvait nous guider” ; “Une super expérience pour connaître une entreprise” ; “On a beaucoup appris sur nous et surtout à composer avec la personnalité des uns et des autres”... : quelques-uns des verbatims exprimés par les candidats après cette journée placée à la fois sous le signe du professionnalisme et de la convivialité. Si les étudiants ont semblé ravis de cette expérience, il en a été de même pour les membres du jury, souvent impressionnés par la réflexion, la fraîcheur d'esprit et la créativité de ceux qui vont constituer la toute prochaine relève marketing. Une expérience à renouveler.

Les équipes gagnantes

Lipton Ice Tea. “Unis les Verts” (ESC Grenoble) : Anthony Bosc, Jean-Christophe Lindner, Quentin Bracquemont et Christophe Brumby (coach : Denis Reynaud-Lacroze). Dove. “Let's go” (ESC Toulouse) : Emeline Senac, Marilyn Roux, Karim Benhaddouche et Diane Rivoallan (coach : Mélanie Desaleux). Axe. “Unilicious” (Sciences Po Paris) : Jeanne-Marie Vaudevire, Marie de la Marque, Hélène Brotelande et Juliette Anne (coach : Anne-Sophie Bouladoux). Magnum. “Ice Angels” (ESCP/EAP) : Claire Lebras, Cécile Gonneau, Julie Duclos et Tanja Klein (coach : Guy Lepel Cointet). Prix Spécial du Jury. “4-Challenge” (AE Nice) : Mélanie Hache, François Reghem, Ana Grujovic et Paulo Fogaça (coach : Gilles Galoux).

François Rouffiac

Top 5 des Mannequin Challenges des marques

Top 5 des Mannequin Challenges des marques

Top 5 des Mannequin Challenges des marques

Après le ice bucket challenge, place au mannequin challenge. Ce phénomène viral, qui a contaminé toute la sphère internet, consiste à se filmer [...]

Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs marketing en mal de confiance

Les directeurs communication inspirent davantage confiance aux consommateurs que les directeurs marketing, selon une étude réalisée par l'Ifop [...]

Kiabi passe en mode Big data

Kiabi passe en mode Big data

Kiabi passe en mode Big data

Le pionnier français du prêt-à-porter à petits prix a été la première enseigne du secteur à initier, en 2016, un Big Data Challenge. Une expérience [...]

Pop-up stores, de l'opportunisme... à la stratégie

Pop-up stores, de l'opportunisme... à la stratégie

Pop-up stores, de l'opportunisme... à la stratégie

En 2016, dans un secteur du retail challengé, le pop-up store tire son épingle du jeu, pour innover et se rapprocher des consommateurs. Marques, [...]

7 jeunes Français sur 10 sont infidèles aux marques

7 jeunes Français sur 10 sont infidèles aux marques

7 jeunes Français sur 10 sont infidèles aux marques

72% des millennials ont changé de marque au cours des douze derniers mois. C'est ce que pointe une étude réalisée par YouGov France pour GT [...]