Recherche
Se connecter

ToTeam s'intéresse aux Wapernautes

Publié par le

Ce jeune institut, spécialisé dans les études auprès des internautes, va à la découverte des Wapernautes, cette nouvelle population équipée d'un téléphone WAP.

  • Imprimer


ToTeam, fondée en janvier 1999 à Lyon par Olivier Barrellier, son P-dg, et Jérôme Labbé, directeur commercial, veut apporter une solution rapide et efficace aux marques et entreprises en couplant études marketing et technologies de communication : Internet d'abord, et aujourd'hui, la téléphonie mobile. ToTeam a donc lancé une étude pour connaître les Wapernautes. Dans un premier temps, des réunions de groupes et des entretiens individuels ont été réalisés avec des internautes possesseurs et non-possesseurs de portable, et des non- internautes possesseurs et non-possesseurs de portable. Les participants ont été équipés de téléphones WAP Nokia 7110 ; les services étant testés à partir de la passerelle Internet Telecom. Objectif de cette phase : déterminer les bénéfices et les difficultés, les plus et les moins sur les fonctions associées, les usages, l'image, les motivations et les freins pour le passage à l'acha... Les premiers résultats de cette phase qualitative indiquent l'existence d'un attrait certain pour un objet extrêmement valorisant. Mais les enjeux engendrent une certaine crainte : mainmise des opérateurs sur le contenu, obligation de changer de terminal tous les six mois, concept mort-né, interrogation sur la sécurité des transaction... Quant aux services attendus, ils portent sur tout ce qui peut simplifier la vie là où l'on est (météo, réservations, circulation, M-commerce tels que fleurs, disque...), sur la consultation des données personnelles à tout moment (adresses, comptes bancaires, Bours...), la possibilité de se connecter à son entreprise, etc. Enfin, l'ergonomie est globalement mal perçue.

Vers un panel de Wapernautes


Entre le 20 mai et le 15 juin, en collaboration avec l'Ifop, s'est déroulée une phase quantitative. 450 personnes ont été interrogées, réparties en trois populations : abonnés à Internet, possesseurs d'un téléphone mobile et non-équipés. Réalisée en face à face, cette enquête s'est attachée à mesurer la connaissance spontanée du WAP et l'attractivité du concept, et à évaluer l'ergonomie, les fonctionnalités, les intentions d'achat, les attentes en termes de services et de marques. Pour l'ensemble de ces thèmes, un distinguo entre usage personnel et professionnel a été effectué. Après cette première étude, ToTeam envisage de créer un panel de Wapernautes, afin de mettre en place un baromètre semestriel et de conduire des études ad hoc pour les opérateurs et éditeurs de services WAP.

Anika Michalowska

Sur le même sujet

Études: la fin des sens interdits
Etudes
Études: la fin des sens interdits

Études: la fin des sens interdits

Par Clément Fages

Bardé de capteurs ou dans une simulation virtuelle, le panéliste du futur voit ses cinq sens mis à contribution: plus que son avis, ce sont [...]

Les nouvelles exigences des consommateurs face aux marques
Etudes
Business
Les nouvelles exigences des consommateurs face aux marques

Les nouvelles exigences des consommateurs face aux marques

Par Business via Marketme

Le branding ne suffit plus à créer du lien avec des consommateurs de plus en plus méfiants... Et les jeunes diplômés sont dans le même état [...]

Les usages du mobile à la loupe
Etudes
Les usages du mobile à la loupe

Les usages du mobile à la loupe

Par Dalila Bouaziz

PayPlug, solution de paiement en ligne des petites et moyennes entreprises, publie son décryptage des tendances et usages mobiles.