ToTeam intègre les sciences cognitives

Publié par le


ToTeam, qui a constitué il y a 2 ans, le premier panel d'internautes hautement qualifié (500 critères d'extraction), baptisé Ethnopolis et qui compte aujourd'hui 5 000 individus, vient de lui adjoindre la solution de programmation par contraintes d'Inovia (Advance Solver) pour l'élaboration des échantillons représentatifs. Cette méthodologie est élaborée par les sciences cognitives visant à l'optimisation des ressources. « On peut parler d'optimisation des ressources parce que la principale difficulté d'une enquête d'opinion est de constituer un échantillon représentatif de la population qui soit très fiable et qui satisfasse exactement à la demande du client », explique Olivier Barrellier, P-dg de ToTeam. Le moteur de résolution permet de saisir les critères indiqués par le client (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle...) et, en une minute, opère un tri et livre un listing.

Anika Michalowska

Sur le même sujet

Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an
Etudes
Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an

Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an

Par Laurence Moisdon

En 2017, un français sur cinq a regardé la télé autrement que ce soit en replay sur tv ou sur écrans internet ou encore en VoD ou SVoD.

Les marques face au pouvoir croissant du consommateur
Etudes
Les marques face au pouvoir croissant du consommateur

Les marques face au pouvoir croissant du consommateur

Par Laurence Moisdon

Dans un contexte de suspicion envers les marques de plus en plus prégnant, quelles sont les conséquences pour leur relation avec leurs consommateurs [...]