Recherche
Se connecter

Thérapie / Le ver est dans la chair

Publié par le


Larves, asticots, sangsues, le plat est répugnant. Pourtant selon l'AP (Associated Press), ces grouil-lantes petites bestioles suscitent de plus en plus d'intérêt aux Etats-Unis. Défendue depuis le début des années 90 par un médecin californien, le Dr Ronald Sherman, surnommé depuis “Dr Asticot”, leur utilisation se généralise dans l'ensemble du pays où les hôpitaux les expérimentent à des fins thérapeutiques. Après avoir donné en janvier dernier son agrément à l'utilisation médicale des asticots, la très sérieuse FDA (Food and Drug Administration) l'accordait en juin dernier aux sangsues qui, dans certains cas, peuvent aider les chirurgiens à sauver des membres sectionnés en relançant la circulation sanguine. Enfin, des chercheurs de l'université de l'Iowa auraient mis en évidence les vertus thérapeutiques des œufs de trichocéphale, un ver parasite. L'absorption de ces derniers calmerait une maladie provoquant l'inflammation des intestins. Oups…

Rita Mazzoli

Sur le même sujet