Recherche

Tendances à la loupe

Publié par le

Détournem ents en série pour les petits, alliance dé tonante pour les plus grands.

  • Imprimer

Une drôle de rentrée !


Si les écoliers n'ont pas tous retrouvé avec joie les salles de classe, les industriels, eux, ont visiblement été inspirés par la rentrée scolaire. Un seul mot d'ordre : pas de tristes mines dans la cours de récréé ! Profitant de la trêve estivale, ils se sont amusés à détourner les traditionnels outils du bon élève pour imaginer des nouveautés ludiques. Un exemple : la sucette Triple Power Push Pop lancée aux Etats-Unis par Topps. Inspirée des stylos à trois couleurs, elle permet de sucer alternativement, ou toutes en même temps, trois différentes sucettes à la fraise, à la pastèque et à la framboise. Au Japon, Shiseido pastiche lui aussi les stylos avec une imitation coquette des critériums aux mines emboîtées avec Color Slot Machine. Chaque "stylo" contient un rouge à lèvres, un blush et un fard à paupières. En Espagne, Zeta Espacial copie les pots de peinture avec Paint. Le principe : une sucette en forme de pinceau que l'on trempe à volonté dans un petit pot de poudre aromatisée aux fruits. Une idée également exploitée par Australis qui a lancé en Australie Make-up Kit : un kit de maquillage présenté dans une boîte à couleurs d'écolier. La boîte comporte huit pots contenant deux gloss, deux fards à paupières, deux blushes et deux gels scintillants. Plus sophistiqué, Traffic Jam reprend le même concept aux Etats-Unis avec sa palette de peintre comportant dix rouges à lèvres et fards à paupières. Pour les plus coquettes, il propose également un bracelet contenant un pot de brillant à appliquer, selon l'envie, sur les lèvres ou les yeux. Pour les écolières préférant les travaux manuels, Beacon Sweets a introduit sur le marché américain Candy Jewelry Kit : une boîte emplie de bonbons en forme de perles. On les passe à un fil, on les arbore en collier ou en bracelet...

Boissons alcoolisées : des innovations sans modération


Difficile créneau que celui des boissons alcoolisées : décrié par les médecins, mal-aimé par la nouvelle vogue de consommateurs "attentifs à leur santé", l'alcool avait un peu perdu son pétillant. Mais c'était sans compter sur la créativité des acteurs du secteur. Les alicaments sont à la mode ? Voici la nouvelle vague de "l'alcoolcament" : au Japon, Kyowa Hakko Kogyo a lancé une gamme de vin baptisée Healthy Wines. Elle comporte deux références de vins rouges, l'une contenant de la prune et du collagène censé embellir la peau, et l'autre enrichie en calcium et en magnésium. Pour toucher de nouvelles cibles, les femmes notamment, l'alcool se mélange à d'autres ingrédients. Les références de vins aromatisés aux fruits se multiplient au pays du Soleil Levant. Après les vins à l'ail, au brocoli, à la prune ou encore au cassis, Godo Shusei a introduit un vin blanc au goût de canneberge. Conditionné dans des bouteilles de 300 ml, il contient 7 % d'alcool. Asahi, casse les codes packaging traditionnels sur le marché du vin avec Ihi ! Kajitsu no Duet. Dans des cans métalliques, la gamme comporte trois références de vins mélangés à du jus de fruits et des herbes : poire et pêche, cassis et orange, et enfin litchi et citron. Cette tendance aux mélanges fruités se retrouve également dans d'autres pays à tradition viticole, comme l'Espagne où le fabricant Bodegas Robles vient de lancer un vin blanc comportant 15 % de jus de fruits tropicaux. Pour les séduire les jeunes, les fabricants n'hésitent plus à mixer alcool et boissons énergisantes. C'est ce qu'a fait Virgin en Grande-Bretagne avec sa gamme d'energy-drinks au ginseng, à la caféine et à la taurine. Deux variétés sont déclinées. La première, sans alcool, baptisée DT (pour Day Time), se boit dans la journée. Moins soft, la version NT (pour Night Time) contient en plus de la vodka... et 5,4 % d'alcool. Plus guerrier, Pripps a lancé en Suède la bière M/52. Conditionnée dans une cannette, elle s'adresse aux jeunes hommes regrettant la belle époque de leur service militaire. Ô nostalgie, quand tu nous tiens...

Véronique Yvernault

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Calendrier de l'Avent du marketer: s-marketing (J-17)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Les nouveaux métiers du marketing en 2016

Quels ont été les métiers, compétences et technologies les plus demandés en 2016 ? Découvrez en infographie l'état des lieux de toutes les évolutions [...]

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

E-réputation : quels enseignements tirer de 2016 ?

Customer is watching you ! Avec les réseaux sociaux, les marques ne sont plus à l'abri d'un bad buzz qui peut impacter au-delà de leur image, [...]

4 clés pour déployer un marketing 100% data driven

4 clés pour déployer un marketing 100% data driven

4 clés pour déployer un marketing 100% data driven

Miser sur la data et la diffuser à l'ensemble de l'entreprise pour gagner en performance... Si, sur le papier, l'idée séduit et s'inscrit dans [...]

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]