Recherche

Tendances à la loupe

Publié par le

Alors que les industriels nippons font la chasse aux mauvaises odeurs, les produits de "mauvais goût" envahissent les assiettes dans les pays anglo-saxons. Et dans le reste du monde, la déferlante Star Wars arrive avec son lot de nouveautés sous licence. Que la force de l'innovation soit avec vous !

  • Imprimer

Licensing : star wars remporte la bataille


A l'heure où les héros du dernier film de George Lucas crèvent l'écran dans les cinémas, les produits estampillés Star Wars débarquent en masse dans les linéaires des hypermarchés. Des sucettes aux cakes en passant par les glaces et les yaourts, les "Chevaliers du Jedi" sont partout présents. En Angleterre, Heinz enrichit sa gamme de conserve de pâtes à la sauce tomate de deux références Star Wars (petit et grand format) avec des packagings "futuristes" comportant des hologrammes. De son côté, Cadbury lance des sablés nappés de chocolat baptisés Star Wars Biscuits, qui reprennent la forme des différents personnages : R2-D2, la reine Amidala, Anakin Skywalker et le "méchant du film", Darth Maul. Si Star Wars reste la licence la plus en vogue du moment, d'autres héros cinématographiques se sont lancés dans la bataille. Aux Etats-Unis, Cap Candy a mis au point une sucette dotée d'un kit de secours avec boussole et compartiment secret aux couleurs de l'inspecteur Gadget, le film inspiré du célèbre dessin animé télévisé. Le confiseur propose également une gamme de sucettes-personnages inspirée de Tarzan, le prochain film d'animation des Studios Disney. A côté de ces stars du Septième Art, de nouvelles vedettes du petit écran sont également arrivées sur le marché de la licence : aux Etats-Unis, Chupa Chups a lancé Buffy Fantasy Balls, des sucettes sous licence de la série télévisée Buffy contre les vampires. Les confiseries, aromatisées à la cerise, à la pomme verte et au raisin, colorent la langue en violet, vert ou bleu. Horreur dans les cours de récréation !

L'anéantissement des odeurs


Après avoir bataillé contre les germes et les bactéries, les industriels se lancent dans l'éradication des mauvaises odeurs. Aux Etats-Unis, Church & Dwight a lancé sous la marque Arm & Hammer deux nouveaux désodorisants pour la maison et les animaux domestiques. Ils neutralisent les odeurs et détruisent les germes. Au Japon, Iwamoto Seisakusho élargit sa gamme de sprays désodorisants avec une référence hyper-segmentée : baptisé Umi Tsuri Senyo, le produit est censé éliminer les odeurs de poissons frais. Le spray contient une quarantaine d'extraits naturels de plantes, notamment du cèdre et du pin. Non toxique, il peut être vaporisé dans le réfrigérateur et sur les ustensiles qui ont été en contact avec le poisson. Plus amusant, Ishihara Pharmaceuticals s'est inspiré du célèbre Tamagochi et des jouets pour enfants pour créer un désodorisant pour les voitures particulièrement original. Baptisé Unicon Ubu Chan, il s'agit d'un mini-canard vendu avec des granulés désodorisants. L'utilisateur doit "nourrir" l'animal avec des granulés qui tombent dans son ventre. Pendant la "digestion", ils grossissent et libèrent leur agent désodorisant. Au fur et à mesure, leur taille diminue et ils sont rejetés par un trou situé à l'arrière du jouet, au gré des vibrations de la voiture. Un "repas" de granulés dure environ une semaine. Trois bestioles sont déclinées : canard, ours et pingouin. Toujours au Japon, le confiseur Gia s'attaque directement aux mauvaises odeurs corporelles avec Remover, un bonbon censé éliminer les problèmes d'haleine et réduire l'odeur de la transpiration et des excréments. Contenant des extraits de perilla, d'aloe vera et d'algues, la confiserie s'attaque aux bactéries responsables des mauvaises odeurs. Parallèlement, son compatriote JCS a mis au point Onaka Clean, un déodorant à boire qui permettrait de faire disparaître toutes les mauvaises odeurs corporelles. Deux références sont déclinées : au miel et au raisin. Un petit verre pour sentir bon ?

La "beurk" génération


Pourquoi toujours fabriquer des produits qui ont l'air appétissants ? Dans les pays anglo-saxons, les industriels cassent les codes alimentaires avec des nouveautés aux formes ou aux couleurs bizarres voire peu ragoûtantes. En Nouvelle-Zélande, Cookie Time brise les conventions du biscuit avec Broken Cookie Chunks, des cookies cassés en morceaux conditionnés en paquet de 1 kg. Bien plus rigolo que des cookies normaux ! Dans le même ordre d'idées, Mott's a introduit sur le marché américain Blue's Clues Applesauce. L'originalité de cette compote de pomme aux myrtilles réside dans sa couleur : un ravissant bleu turquoise ! En Angleterre, Supercook joue avec les formes et propose aux enfants de déguster des grenouilles... en gelée. Jelly Frog est un kit pour préparer quatre gelées. Il comporte des cristaux de gelée au citron et aux fruits rouges et un moule en forme de grenouille. Enfin, aux Etats-Unis, Pelican Bay pourvoit aux besoins des jeunes amoureux de la nature avec Ultimate Happy Camper Kit. Le kit contient une lampe torche, un compas, une tapette à mouches et, comble du raffinement, un "jus de mouche" (en réalité du jus de fruits). Bon appétit !

VÉRONIQUE YVERNAULT À PARTIR DE GLOBAL NEW PRODUCT DATABASE D'IIS (MINTEL)

Les 10 idées marketing de la semaine (7-11déc.)

Les 10 idées marketing de la semaine (7-11déc.)

Les 10 idées marketing de la semaine (7-11déc.)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations marketing percutantes. Au menu cette semaine: les tendances marketing 2016 dans l'univers [...]

Les 10 idées marketing (19-23 sept.)

Les 10 idées marketing (19-23 sept.)

Les 10 idées marketing (19-23 sept.)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: la poule St Michel fait le tour du monde, 7 stratégies [...]

Comment lutter contre le marketing bashing ?

Comment lutter contre le marketing bashing ?

Comment lutter contre le marketing bashing ?

Omniprésent, le marketing a souvent mauvaise presse, accusé de promouvoir de fausses innovations ou des produits inutiles, voire néfastes pour [...]

Comment lever les irritants en magasin ?

Comment lever les irritants en magasin ?

Comment lever les irritants en magasin ?

Mauvais accueil, attente à la caisse... Près d'un client sur deux quitte le point de vente déçu, sans avoir acheté. Diagnostic et solutions [...]