Recherche
Se connecter

Télé Star part à la conquête de nouveaux lecteurs

Publié par le

Deux ans après le rachat de Télé Star à la CLT, le groupe Emap entreprend la rénovation du titre. Et part à la conquête de nouveaux lecteurs.

  • Imprimer


Après le lancement de Télémax en mars, Emap s'attaque à Télé Star. Avec un objectif ambitieux : « Une hausse réelle des ventes pour se rapprocher ou même dépasser Télé 7 Jours », affirme Guillemette Payen, directeur marketing d'Emap Star, le pôle TV cinéma du groupe. Au vu de la diffusion payée des deux titres, l'objectif est de taille. 2 741 782 ex. pour Télé 7 Jours, 1 871 641 ex. pour Télé Star (OJD 96/97). Pour y parvenir, Télé Star revoit sa maquette et son offre, autour d'une triple promesse : « Plus de stars, plus de programmes, plus de détente pour encore plus de plaisir ». L'engagement se traduit par une première partie donnant une part encore plus belle aux stars. L'offre programme s'ouvre au câble et au satellite avec la présentation de 50 chaînes contre 26 auparavant. Enfin, côté loisirs, des rubriques jardinage et découverte enrichissent la troisième partie. Les informations culture s'étoffent et s'ouvrent à la vidéo, au livre, au cinéma.

Un couplage puissant


Côté investissements promotionnels, Télé Star dispose d'un budget confortable : 120 MF en 1997. La priorité est accordée à la télévision, via le sponsoring de films (Ciné Dimanche sur TF1) et de séries (les Feux de l'Amour). Le titre renforce sa présence dans le métro, via des oriflammes. La radio et affichage sont largement investis. Et les titres du groupe sont utilisés en autopromotion. Sur les 3 premiers numéros de la nouvelle formule, 17 MF brut sont investis, TV inclue. Quant à son offre commerciale, elle s'est enrichie par la mise en œuvre d'un couplage entre les magazines Télé Star et Télé Poche. Une réduction de 10 % est accordée aux annonceurs qui investissent simultanément dans les deux titres. « Ce couplage, baptisé Télémap, cohérent en termes de contrat de lecture et de cible, procure une forte puissance, avec 11,7 millions de lecteurs et 25 % de pénétration sur le marché de la presse télé, précise Anne-Claire de Lavigerie, directrice de la publicité des deux titres. Télé Star se situe sur les registres de l'émotion et du plaisir, il a une cible plus féminine. Télé Poche joue sur son aspect gai et malin. Sa cible est plus familiale. »

S.R

La rédaction vous recommande

La transformation des stratégies de communication B2B
La transformation des stratégies de communication B2B

La transformation des stratégies de communication B2B

Par Emarketing.fr

Dans un univers concurrentiel ou les marques ont des difficultes se differencier et dans lequel limpact de la publicite classique peut sembler [...]

Sur le même sujet

RTL AdConnect renforce sa présence en Asie
Média
RTL AdConnect renforce sa présence en Asie

RTL AdConnect renforce sa présence en Asie

Par Laurence Moisdon

RTL AdConnect annonce deux partenariats avec Orbimedia et Comkeys, basées respectivement au Japon et en Chine. Des signatures qui montrent une [...]

MediaSquare s'impose comme la première place de marché en France
Média
MediaSquare s'impose comme la première place de marché en France

MediaSquare s'impose comme la première place de marché en France

Par Laurence Moisdon

Audience Square et La Place Media s'allient pour créer Mediasquare : la plus grande place de marché média en France. Les annonceurs auront ainsi [...]

ADYOULIKE acquiert la plateforme Pulpix
Média
ADYOULIKE acquiert la plateforme Pulpix

ADYOULIKE acquiert la plateforme Pulpix

Par Laurence Moisdon

ADYOULIKE fait l'acquisition de la plateforme Pulpix, start-up spécialiste de la vidéo, suite à l'expansion des bureaux et à la suite de nombreuses [...]