Recherche

TV : audience en hausse, pub en baisse

Publié par le

Après un mois de septembre marqué par les événements dramatiques qui ont secoué l'Amérique, l'actualité internationale a conforté la télévision comme le média de référence. En revanche, les doutes et les interrogations des annonceurs quant à l'avenir plombent les investissements publicitaires en recul de 5,4 % sur la période janvier-octobre 2001 par rapport à l'an passé.

  • Imprimer


Les attentats du 11 septembre et la riposte américaine semblent avoir scotché les Français devant leur petit écran. C'est du moins ce qui ressort des chiffres fournis par le SNPTV dans sa livraison de novembre. Le dimanche 7 octo-bre, ils ont passé 4 h 19 min devant la télévision, soit 9 mi-nutes en plus que le dimanche 8 octobre 2000. Sur l'ensemble des dix premiers mois de l'année 2000, la durée d'écoute quotidienne moyenne auprès du public des individus âgés de 15 ans et plus atteint 3 h 24 min, soit 3 minutes de plus par jour (1,8 %) par rapport à janvier-octobre 2000 et + 9 minutes par rapport à janvier-octobre 1999. La durée d'écoute quotidienne est en forte progression, plus particulièrement auprès des ménagères avec enfants (+ 11 minutes, + 5,8 %), des hommes âgés de 25 à 34 ans (+ 8 mn, + 4,5 %), des enfants de 4 à 10 ans (+ 6 mn, + 5,2 %). Si l'audience TV reste stable, voire en progression, par rapport au niveau record atteint en octobre 2000, les investissements publicitaires connaissent en revanche un recul certain. Sur les dix premiers mois de l'année, les investissements s'établissent à 3,553 Md€ (23, 308 MdF) soit - 5,4 % par rapport à janvier-octobre 2000. La situation n'est pas propre au marché hexagonal. Les investissements TV sur les trois premiers semestres 2001 montrent un effritement avéré - 7,6 % en Espagne, - 4,5 % pour la France, - 3,2 % en Allemagne et - 1,1 % pour l'Italie (données nettes). Dans ce contexte morose, certains secteurs continuent de soutenir leurs investissements. C'est le cas notamment de l'édition dont les investissements progressent de 20,4 % sur les dix premiers mois de l'année par rapport à la période janvier-octobre 2000. Ou encore des services qui font un bond de 41,7 Mf, + 17,5 %. Enfin, deux familles ont redéveloppé des campagnes en TV en octobre 2001 vs octobre 2000. Il s'agit des transports (+ 6 %) et du voyage-tourisme (+ 19,3 %). Au total sur la période de référence, 821 annonceurs ont communiqué sur 3 154 produits ou services et le budget moyen investi par produit est de 1,1 M€ (7,2 MF). 200 nouveaux annonceurs ont rejoint la TV avec une moyenne d'in- vestissements de 776,4 K€ (5,10 MF), soit 5,6 fois moins que le budget moyen de tous les annonceurs TV durant cette période. Enfin le parrainage des émissions TV est en forte progression. + 13 % en nombre de messages au 1er semestre 2001 (source TNS Sécodip). 38 % des messages émanaient d'annonceurs non autorisés dans les écrans publicitaires, soit la distribution, l'édition, la presse et le cinéma.

Rita Mazzoli

Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017

Article écrit par Digitalent

Digitalent

Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017

Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017 Digitalent au salon E-Marketing PARIS 2017

Le salon du E-Marketing PARIS ouvrira ses portes à Porte de Versailles, Paris, du 18 au 20 avril 2017. Comme à son habitude, il traitera des [...]

Le dîner du Retail, 1re édition d'une longue série

Le dîner du Retail, 1re édition d'une longue série

Le dîner du Retail, 1re édition d'une longue série

Mardi 28 mars, Marketing organisait la 1re édition du Dîner du retail, réunissant plus de 70 directeurs retail à la Maison blanche à Paris. [...]

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]