Recherche

TPS : Toujours plus de services

Publié par le

En offrant de nouveaux services et en consolidant ceux existant déjà, TPS revendique un leadership en termes de télévision interactive. Un développement orienté vers les abonnés mais également vers les annonceurs.

  • Imprimer


D'ici à la fin 1999, TPS proposera à ses abonnés le service TPS Mail. Chaque abonné pourra ainsi communiquer via son terminal numérique avec les internautes du monde entier. Des messages pourront même être envoyés vers les téléphones mobiles ou les fax. Cette innovation caractérise l'esprit interactif des nouveaux services du bouquet satellite pour lesquels l'opérateur a créé une structure ad-hoc. TPS va poursuivre dans cette voie en offrant début 2000 un boîtier Internet destiné aux néophytes. « L'interactivité est un phénomène porteur. Nous anticipons la demande. Et au final, les abonnés utilisent les nouveaux services », explique Alain Staron, directeur des nouveaux services de TPS qui revendique une avance substantielle sur le concurrent CanalSatellite. Ainsi 56 % des abonnés consultent régulièrement Météo Express et 55 % le guide des programmes. La Météo Express devient même un motif d'abonnement au bouquet. Fort de plus de 700 000 abonnés depuis juillet 1999, TPS est engagé dans une politique de mini-portails comme celui créé sur l'information en collaboration avec France 2 et l'AFP, ou la galerie boutique sur le canal 82. Cette boutique propose, au gré des campagnes, l'information, l'achat ou le contact avec les enseignes présentées. Quinze annonceurs ont déjà mis en place leur propre boutique sur TPS. De plus, la boutique compte désormais en permanence Fnac Direct qui propose CD, cassettes, vidéos... Ces produits peuvent être commandés en composant directement le numéro de carte bancaire via la télécommande. Le bouquet est également engagé dans une logique d'offre complète de services financiers. Depuis un an, TPS propose la gestion de patrimoine par l'intermédiaire de la télécommande. Une première mondiale toujours unique. Après le Crédit Agricole, la Caisse d'Epargne devient la deuxième banque à domicile accessible sur TPS. Avec ces deux banques, le bouquet touche désormais 42 % de ses abonnés. « L'objectif est d'avoir sur le bouquet toutes les banques des abonnés, ce qui représente huit établissements », explique Alain Staron.

Développer la publicité interactive


Toutefois, l'un des grands vecteurs de développement de TPS demeure la publicité interactive. Après deux campagnes en 1997, cinq en 1998, l'objectif est d'atteindre la vingtaine sur l'ensemble du bouquet. Au-delà d'un objectif classique de notoriété, le clic sur la publicité permet d'expliquer le produit en détail. L'abonné peut ensuite utiliser sa télécommande pour acheter ou être contacté par le revendeur après avoir répondu à un questionnaire. « La publicité interactive permet de faire du ciblage avec des chaînes précises, souligne Alain Staron. Nous donnons seulement l'adresse des personnes qui souhaitent être contactées. En fait, la problématique se situe à l'inverse de celle du marketing traditionnel. Il ne faut pas pousser pour avoir le maximum de remontées, mais filtrer ces remontées. Le gros intérêt est qu'avec un seul clic on supprime tous les efforts, il n'existe aucun frein technique. Seule la télévision interactive permet de faire du marketing direct non intrusif et marié au plan média. » Pour l'an 2000, les deuxièmes vagues de publicités interactives sont en préparation, avec des objectifs encore plus ambitieux. Le décodeur peut stocker des données différentes qui favorisent un accès plus rapide au service comme le code postal ou le numéro de compte bancaire pour les utilisateurs de la banque en direct. Ce qui permet d'acquérir des informations sur chaque foyer, voire des profils individuels. « Nous ne sommes pas Big Brother, précise Alain Staron. L'outil permet de rendre les services individualisés sans que nous soyons au courant. » Le décodeur reste bien l'outil essentiel de la télévision numérique. Dans l'optique d'améliorer encore la technologie, TPS mène avec Thomson Multimédia et Open TV le développement d'un nouveau terminal doté d'un disque dur. Ce terminal permettra de stocker les programmes et de les regarder en temps voulu sur une chaîne personnelle. Interactive et personnalisée, telle devrait être la télévision de demain.

PHILIPPE CHESNAUD

Mobile marketing

Mobile marketing

Mobile marketing

Le marketing mobile ne se contente plus de simples opérations de marketing direct par l'envoi de SMS de la marque vers son client. Au-delà des [...]

Filbanque sur TPS

Filbanque sur TPS

Filbanque sur TPS

FilBanque, le service de consultation à distance du CIC, devient accessible sur le portail financier Fi de TPS.

Neopost renouvelle son identité visuelle

Neopost renouvelle son identité visuelle

Neopost renouvelle son identité visuelle

Le groupe Neopost, spécialisé dans les services d'expédition et l'acheminement du courrier, affiche sa volonté de se tourner davantage vers [...]

Etudes / Consumer Insight

Etudes / Consumer Insight

Etudes / Consumer Insight

Pour une entreprise, le rôle fondamental des études – qu’elles soient conduites par un service interne ou via un institut spécialisé – consiste [...]

TPS Interactif : audience en hausse

TPS Interactif : audience en hausse

TPS Interactif : audience en hausse

26,05 millions de contacts par mois, c'est ce que TPS enregistre sur ses services interactifs, d'après Médiamétrie.