Recherche

Sur la route des Indes

Publié par le

Le XXIe siècle sera-t-il celui « de l'Inde », selon le voeu du Premier ministre indien ? Avec plus d'un milliard d'habitants, et une croissance économique de 7 % par an, l'Inde est le prochain défi des marketeurs occidentaux.

  • Imprimer


« Pauvreté ne veut pas dire retard de développement. En Inde, nous sommes passés à l'Internet, au téléphone portable. » Pour Rama Bijapurkar, consultante indienne, qui s'est exprimée lors de la conférence “Expressions de tendances” qui s'est tenue à Paris, il faut bien comprendre que, si les Indiens « sont pauvres, ils sont loin d'être arriérés. Ils aspirent même à une consommation de masse. Même analphabètes, ils ont accès à la technologie et savent l'utiliser ». Dès lors, les marketeurs occidentaux devront s'adapter à ces consommateurs aux bas revenus, car le centre de gravité économique du monde de demain se déplace inexorablement à l'Est. Selon la consultante, en 2025, 95 % de la population viendra des pays du BRI C(1) qui rejoindront alors le G8 avec des « dépenses qui dépasseront même celles du G8 actuel ». Mais « attention aux faux pas », prévient Rama Bijapurkar. Qui illustre : « Bien que les entreprises internationales soient tentées d'adapter leurs produits aux bas salaires de ces marchés, en produisant une vision obsolète ou moins qualitative, ou encore en offrant moins de fonctionnalités, cette approche serait suicidaire. » En témoigne le récent rejet indien du portable à 100 dollars conçu par le MIT américain pour les pays en voie de développement. Un « outil tape à l'oeil, pédagogiquement douteux » et peu fiable qui ne conviendrait pas aux besoins des élèves, selon le ministre de l'éducation indien. Par ailleurs, il importe de comprendre que l'on n'aborde pas l'Inde comme un seul pays, précise l'agenVeille ce de design Pulp Beauty qui a consacré son dernier “tour du monde de la beauté” à ce marché. Véritable sous-continent, l'Inde s'appréhende comme un espace multiculturel et contrasté où se côtoient plus d'un milliard d'habitants qui parlent 18 langues, 1 652 dialectes et pratiquent 8 religions différentes. Entre Inde urbaine et Inde rurale, les marketeurs devront s'adapter à ces Indiens qui aspirent de plus en plus clairement à une consommation de masse.

Ava Eschège et Béatrice Héraud

Les 10 idées marketing de la semaine (25-29 avril)

Les 10 idées marketing de la semaine (25-29 avril)

Les 10 idées marketing de la semaine (25-29 avril) Les 10 idées marketing de la semaine (25-29 avril)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: la lutte contre le cancer du sein détourne la censure [...]

L'Inde nous donne une leçon de marketing frugal

L'Inde nous donne une leçon de marketing frugal

L'Inde nous donne une leçon de marketing frugal

Palliant le manque de ressources par une inventivité à toute épreuve, l'Inde décline son marketing frugal dans tous les domaines et partage [...]

Publicis rachète une agence brésilienne

Publicis rachète une agence brésilienne

Publicis rachète une agence brésilienne

Publicis acquiert 49% du capital de Talent Group, une agence de publicité brésilienne. Après l'Inde hier, Publicis poursuit donc son expansion [...]

Bric: sortez des stéréotypes!

Bric: sortez des stéréotypes!

Bric:  sortez des stéréotypes!

Avec une croissance continue, le Brésil, la russie, l'inde et la Chine suscitent les convoitises. Pourtant, ces marchés ne sont plus aussi homogènes [...]