Recherche

Suivre le saumon à la trace

Publié par le

A l'arrivée des fêtes, synonyme d'explosion des ventes de saumon, Kritsen communique à travers un discours vérité sur la traçabilité et les qualités nutritionnelles de ses produits.

  • Imprimer


« Le saumon est un marché qui n'a pas encore trouvé sa maturité, où l'on rencontre un foisonnement de marques qui mettent toutes en avant des plus produits qui ne correspondent pas forcément à grand-chose », constate François Rocher, directeur marketing de Kritsen. Rentrée il y a dix ans sur le marché avec des produits prix d'appel, la société bretonne sait de quoi elle parle. Confirmant sa montée en gamme à travers le rachat récent d'Alanska et du traiteur de la mer Néocéa, elle s'est engagée dans un processus de maîtrise de l'amont à l'aval, des fermes à ses usines, sur laquelle elle a choisi d'axer sa communication. Les spots TV, diffusés du 22 octobre au 15 novembre dernier où Smaïn vantait les engagements qualité de la marque (sélection rigoureuse, salage au sel de Guérande, fumage au bois de hêtre et préparation frais, sans recours à la congélation), sont une première illustration de cette stratégie du discours vérité.

Transparence nutritionnelle


Conscient des attentes d'informations très précises des consommateurs, Kritsen compte aller plus loin dans les semaines à venir en décrochant le label Atout qualité certifié, garanti notamment par le ministère de l'Agriculture. En attendant, ses clients peuvent se faire une idée détaillée de ce qu'ils vont consommer à travers les informations figurant sur les nouveaux packagings imaginés par le designer free-lance Daniel Simon. Y sont mentionnés l'origine des produits, leurs traitements mais aussi des informations nutritionnelles, concoctées avec l'agence Protéines, le tout agrémenté d'un "vrai-faux". Avec cette campagne d'information, Kritsen qui pèse quelque 8 % du marché espère marquer sa différence par rapport au leader Labeyrie qui en génère le double. La marque reviendra sur le petit écran l'an prochain en s'axant, cette fois, sur son activité traiteur de la mer, pour soutenir le lancement de trois rillettes de poissons.

LÉNA ROSE

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe Editialis rachète Eurokapi

Le groupe de communication plurimédia vient de faire l'acquisition d'Eurokapi, qui rejoint Wefactory &Co, l'agence conseil, éditoriale et événementielle [...]