Recherche

Sporever crée du lien avec une équipe de foot interactive

Publié par le

Pour gagner en notoriété, le groupe Sporever a préféré parier sur la création d'une équipe de foot interactive plutôt que sur une campagne traditionnelle. Une initiative audacieuse.

  • Imprimer

Et si vous pouviez influer sur la stratégie de votre équipe de foot préférée? Sanctionner un joueur ou le coach? Le rêve de tout supporter, Sporever l'a réalisé. Certes, il ne s'agit pas de l'équipe de France mais le groupe d'information sportive vient de créer, en partenariat avec l'ASA Issy, le club de CFA 2 d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de- Seine), une toute nouvelle équipe «interactive». Baptisée Issy 365, elle a pour mode de fonctionnement de donner une partie du pouvoir sportif aux internautes dans le respect de l'expertise du coach. «Ce projet est en droite ligne avec la philosophie de nos sites basés sur l'interactivité», explique Patrick Chêne, le fondateur de Sporever. Surtout, il vise à développer la notoriété de son portail Football365.fr et à créer un lien fort avec son lectorat par le biais d'une opération originale. Avec, à terme, l'espoir d'attirer de nouveaux annonceurs disposés à s'associer à cette équipe d'un genre nouveau. Car pour que les membres - qui doivent s'acquitter d'une cotisation annuelle de 10 euros - puissent jauger des points forts et des points faibles d'Issy 365, l'équipe de foot va bénéficier d'une couverture médiatique digne de l'OL sur un mini site dédié, accessible en Une de Foot- ball365.fr, qui compte 300 000 visiteurs uniques par jour.

Pour l'instant, 800 membres suivent les tribulations de l'équipe interactive Issy 365.

Pour l'instant, 800 membres suivent les tribulations de l'équipe interactive Issy 365.

Retransmission des matchs, reportages dans les coulisses de l'équipe, interviews du coach, des joueurs... de quoi permettre aux internautes de participer aux différents sondages ou de décerner les «Top» (prime au meilleur joueur) et les «Stop» (sorti du plus mauvais) aux footballeurs. Et l'occasion pour les annonceurs de profiter de nouveaux espaces publicitaires (sponsoring, billboards...). L'idée a déjà été testée en Angleterre, plus radicalement puisque les membres sont actionnaires du club (Ebbsfleet United) et avec un succès mitigé. Elle rejoint aussi cette tendance participative qui a présidé au lancement de l'initiative parisienne www.wehaveadream.com. Reste à savoir si les internautes sauront se passionner sur la durée pour une équipe d'Ile-de-France.

BEATRICE HERAUD

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Gifi digitalise ses points de vente

Gifi digitalise ses points de vente

Gifi digitalise ses points de vente

Avec une centaine de magasins déjà équipés d'écrans, Gifi, numéro 1 du discount digitalise ses magasins. Installés à des endroits stratégiques, [...]

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Motivation commerciale : comment générer l'envie ?

Motivation commerciale : comment générer l'envie ?

Motivation commerciale : comment générer l'envie ?

Une opération de stimulation est un levier hors pair pour encourager vos équipes, à une condition : que le jeu en vaille la chandelle ! Autrement [...]

La motivation des équipiers du projet

La motivation des équipiers du projet

La motivation des équipiers du projet

La motivation de chaque équipier ne se décrète pas, elle se construit. Au travers de sa fameuse pyramide, Abraham Maslow a exprimé que les besoins [...]