Recherche
Se connecter

Sponsors du cyclisme, c'est le moment d'investir

Publié par le

SportLab, en partenariat avec TMO, vient de lancer Sportimat, le premier "audimat" du sport et du sponsoring sportif. La première vague de l'étude présente l'audience des principaux événements sportifs du mois de mars, parmi lesquels les deux premiers rendez-vous de la saison cycliste. Extraits.

  • Imprimer


Bien qu'étant le troisième sport préféré du public français après le rugby et le football, le cyclisme réalise un début de saison en demi teinte. En effet, les deux premiers rendez-vous de la discipline avec son public, la course Paris/Nice, qui s'est déroulée du 7 au 14 mars, et la classique Milan/San Remo du 20 mars, ont respectivement réalisé une audience de 24 % et 18 %. Ces scores sont logiquement inférieurs à ceux des événements footballistiques, tels que France/Ukraine (42 %) ou Angleterre/France du Tournoi des V Nations. En revanche, il peut paraître surprenant qu'ils réalisent, avec les Internationaux de France de gymnastique (19 %), les scores d'audience les plus modestes du mois. « Ces résultats ne marquent pourtant pas une désaffection de l'audience du cyclisme, explique Hugues Delespaux, chargé d'études du SportLab. En fait, ces premiers rendez-vous cyclistes sont des courses de préparation pour les champions qui, quand ils sont là, ne figurent même pas dans le haut du tableau. Les têtes d'affiches se réservent pour le Tour de France ou les Championnats du Monde. Il est donc logique que l'audience de ces événements soit inférieure à celle du cyclisme en général (33 % de la population) qui inclut les plus grands rendez-vous de la discipline (Tour de France, Vuelta, Giro...). » Il semble donc que les affaires de dopage n'ont pas eu d'impact sur la cible exposée au cyclisme. Pour preuve, le profil des téléspectateurs reste le même : masculin, âgé et populaire. « C'est le moment de s'investir dans le cyclisme, estime Hugues Delespaux. Le sponsor qui s'engage ou qui maintient son engagement (Crédit Agricole, Française des Jeux, Crédit Lyonnais, Cofidis...) marque son adhésion aux initiatives d'assainissement du milieu. En revanche, l'abandon du cyclisme en pleine tourmente risque d'être perçu comme un acte de lâcheté. »

VALÉRY POTHAIN

La rédaction vous recommande

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux
Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Le marché Food & Drink en France sur les médias sociaux

Par Digimind

Decouvrez les tendances du marche Food Drink sur les medias sociaux des interviews experts et les performances social media de grandes marques [...]

Sur le même sujet

JCDecaux met du DOOH dans les vitrines des Monoprix parisiens
Média
JCDecaux met du DOOH dans les vitrines des Monoprix parisiens

JCDecaux met du DOOH dans les vitrines des Monoprix parisiens

Par Clément Fages

JCDecaux va déployer une centaine d'écrans digitaux dans les vitrines parisiennes de Monoprix. L'afficheur dispose ainsi pour la première fois [...]

La croissance du marché publicitaire chute de 2%
Média
La croissance du marché publicitaire chute de 2%
the_lightwriter - Fotolia

La croissance du marché publicitaire chute de 2%

Par Laurence Moisdon

Le bump (baromètre unifié du marché publicitaire de France Pub, l'IREP et Kantar media) publie ses résultats du premier trimestre 2018. Les [...]

20 Minutes prend le virage du Digital First
Média
20 Minutes prend le virage du Digital First

20 Minutes prend le virage du Digital First

Par Laurence Moisdon

Lors de sa présentation annuelle, à Paris, le quotidien 20 Minutes a dévoilé le 24 mai 2018, sa stratégie éditoriale et commerciale : investissement [...]