Recherche

Shrek : la vidéo à voir et à... doubler

Publié par le

Le plan publi-promotionnel des studios Dreamworks d'Universal pour la sortie en DVD et VHS de Shrek a tout de la grosse artillerie. Mais il recèle également une "vidéo-karaoké" inédite et une armada marketing qui vise à transformer le spectateur en acteur.

  • Imprimer


Après avoir enregistré plus de quatre millions d'entrées en France en quatre mois, Shrek, l'autre géant vert, est bien décidé à renouer avec le succès à l'occasion de la sortie le 30 janvier 2002 de la cassette vidéo et du DVD du film. Pour lui offrir un maximum de visibilité, ses géniteurs lui ont concocté une opération publi-promotionnelle de 28 MF (4,3 Md). Au menu, une campagne TV, à partir du 24 janvier jusqu'au 29, qui comportera tout d'abord un teasing, complété du 30 janvier au 28 février par une campagne classique visant 600 GRP sur les 15-49 ans et plus de 900 GRP sur la cible 4-14 ans. La campagne d'affichage prévoit 6 500 faces nationales dont 350 "événementiels" dans les huit métropoles régionales où l'on verra le personnage central habiller les culs de bus. Cent spots sont également programmés sur NRJ et Fun Radio. La campagne presse concernera les principaux titres cinéma, DVD, sport, jeu, vidéo, loisirs et culture... La grande distribution, qui représente tout de même 85 % de ce marché, n'est pas en reste puisqu'elle se verra fournir à la demande un choix de PLV en supplément des opérations on pack et in pack mises en place par les biscuits Finger, les brioches Doo Wap ainsi que les cassettes TDK. Mais pour ogresse quelle soit, cette campagne, comme son héros, n'en cache pas moins quelques innovations qui font de ce nouveau DVD un produit plus interactif que sa concurrence... pour le moment du moins. En effet, il contient, en plus du format digital original, un programme DVD Rom inédit à ce jour qui, une fois installé sur un micro-ordinateur, permet aux téléspectateurs de prendre la voix de leurs personnages préférés parmi Shrek, l'âne, la princesse Fiona ou Farquaad le méchant. Les dialogues de douze des scènes les plus spectaculaires du film peuvent être téléchargés sur le site shrek.com. Tout se passe ensuite comme une vidéo-karaoké. Le programme synchronise la voix avec la bouche du personnage et permet de visionner sa performance. Les studios américains ont d'ailleurs bien l'intention d'exploiter le filon du "specta-acteur" en organisant un concours international destiné aux enfants de moins de 13 ans. Ils seront invités, via un média encore non communiqué, à se rendre à une audition pour faire un essai de doublage sur le principe du studio d'enregistrement. Mais le finaliste se verra cette fois proposer de doubler un personnage de Shrek II qui sera créé pour l'occasion. « C'est l'entrée par la grande porte dans le vrai monde du cinéma », souligne-t-on chez Universal. Une promesse qui n'est pas sans rappeler celles de M6 et TF1 et leurs émissions respectives "Pop Stars" ou "Star Academy" qui promettent également le grand soir à des ados en mal de starisation. Mais que l'on ne s'y trompe pas, la vraie star, c'est Shrek. Adoré par Spielberg qui lui prédit déjà un destin à la Mickey. Il s'est vendu plus de trois millions de cassettes VHS et autant de DVD dès les premiers jours de sa sortie aux Etats-Unis. Et ce géant débonnaire, désormais présent en Australie, vient de sortir en Grande-Bretagne et en Allemagne. Comme quoi, amitié, tolérance et humour sont encore une recette qui cartonne.

Isabel Gutierrez

Salesforce intègre la vidéo à ses offres

Salesforce intègre la vidéo à ses offres

Salesforce intègre la vidéo à ses offres Salesforce intègre la vidéo à ses offres

L'expert du CRM Salesforce annonce intégrer à ses offres, en version beta, les fonctionnalités vidéo du spécialiste de l'hébergement et de la [...]

TF1 à l'assaut des millennials avec Minutebuzz

TF1 à l'assaut des millennials avec Minutebuzz

TF1 à l'assaut des millennials avec Minutebuzz

Après avoir abandonné son site web pour passer au tout social et tout vidéo, Minutebuzz accélère son développement avec la prise de participation [...]

La Fnac clame "Pourvu qu'il pleuve !"

La Fnac clame "Pourvu qu'il pleuve !"

La Fnac clame "Pourvu qu'il pleuve !"

La Fnac lance sa première campagne marketing météo-sensible géolocalisée, du 24 octobre au 13 novembre, pour son service de vidéo à la demande. [...]

[Vidéo] La technologie au service du e-commerce

[Vidéo] La technologie au service du e-commerce

[Vidéo] La technologie au service du e-commerce

Découvrez, en vidéo, les technologies destinées à aider les commerçants à enrichir l'expérience d'achat de leurs clients.